5 Publicités récentes jugées racistes…et qui ont suscité la polémique

Posté par le 12 mars 2013. inséré dans A la Une, Races et minorites.

A l’époque (pas si lointaine) de l’age de d’or de la publicité, imaginer une affiche ou un spot publicitaire était facile. Vous pouviez vous appuyer sur tous les clichés et stéréotypes possibles pour vendre vos produits. Et si des minorités se sentant offensée se plaignaient, qui s’en souciait? Les minorités ne sont pas la majorité hein!

Bien sur, à l’époque actuelle du politiquement correct, et des réseaux sociaux, il suffit d’un rien pour que la réputation d’une marque soit entachée par un scandale non préméditéé. Comme disait Chris Rock, nous sommes à une époque les « blancs doivent faire gaffe à ce qu’ils disent, surtout sur les minorités ». Ainsi, on peut affirmer que les clichés racistes appartiennent au passé. Enfin presque…

1. Pond’s White Beauty demande aux femmes de s’éclaircir le teint (2008)

Lorsque vous regarder cette pub, vous réalisez qu’en fait le message c’est  » Si n’avez pas l’épiderme assez blanc, l’homme de vos rêves ne s’intéressera jamais à vous ».

Oh, au cas où vous vous poseriez la questions–Pond’s White Beauty est une gamme indienne de produits éclaircissant appartenant au groupe Unilever.

Bien que l’ex-petit ami dans la pub n’ai d’yeux que pour son amour passée, il lui est impossible de la voir au delà de cette horrible peau bronzée; même si elle est incarnée par l’ancienne miss monde Priyanka Chopra. Au fil des épisodes de la publicité (oui, c’est bien une épopée en 5 épisodes sur le blanchissement de la peau) la demoiselle fini par reconquérir son amoureux grâce à son nouveau teint.

2. Coloreria Italiana confirme que les noir(e)s en ont une grosse (2006)

Prenez l’exemple précédent, mais dans l’extrême opposé. Ce n’est pas toujours enviable d’être blanc. Dans le monde des lessives italiennes, les mythes sur l’hyper sexualité et la libido des hommes noirs sont toujours bien vivants :

La pub s’ouvre sur une femme faisant sa lessive. Son mari vient vers elle et tente de la séduire. Elle le repousse alors en le balançant dans une machine à laver anormalement spacieuse.

Après un p’tit coup de détergent (noir), elle ouvre la machine pour laisser sortir un grand noir musclé sur un fond de musique Hip-hop.

Et par souci d’équité, il existe aussi une version faisant référence à la femme noire :

3. Nivea demande aux hommes noirs de se re-civiliser (2011)

nivea-re-civilize-yourself

« Re-civilize yourself » (re-civilisez vous) était le slogan d’une campagne publicitaire de 2011 de la marque de cosmétiques Nivea dans le magazine américain Esquire. Pour illustrer ce message, Nivea a mis en scène un homme noir, portant à bout de bras une tête d’homme noir coiffé d’un afro et d’une barbe hirsute (visiblement son ancienne apparence). Pour beaucoup, le message était clair: le cheveu naturel Afro est considéré comme étant « non-civilisé ».

Nivea s’est excusé plus tard sur sa page Facebook:

Merci de vous soucier assez pour réagir et nous donner vos Feedback à propos de la récente campagne « Re-civilized » de NIVEA FOR MEN. Cette pub était inappropriée. Nous n’avions pas l’intention d’offenser qui que ce soit, et pour cela nous sommes profondément désolés. Cette publicité ne sera plus jamais utilisée. La diversité et la tolérance sont des valeurs cruciales de la marque.

4. Dove Before – After (2011)

dove

Peu avant Nivea, Dove aussi a été sous le feu des critiques. Censée représenter le pouvoir hydratant et l’effet “peau neuve” des gels douche Dove “visiblecare”, la publicité ci-dessus présente 3 femmes, une noire, une métisse et une blanche.

Pourquoi les gens l’ont trouvé raciste? Le problème ce sont les mots « Avant » et « Après » derrière ces femmes ainsi que l’alignement de ces dernières. Certains y ont vu une timeline : à droite, au moment 0 une femme noire, au milieu une métisse, puis à la fin une blanche. La mise en page de la publicité sous-entendrait qu’en utilisant Dove “visiblecare”, vous transformerez votre “peau de noire”, sèche et rugueuse, en une “peau de blanche”, douce et hydratée.

5. KFC Australie (2010)

Autre publicité qui joue sur le cliché des noirs adorateurs de poulets frits.

« Besoin d’un tuyau lorsque vous êtes coincé dans une situation embarrassante ? » : c’est la question que pose à la caméra un fan de cricket australien visiblement effrayé de se retrouver au milieu d’une foule de supporters noirs de l’équipe des West Indies, criant et jouant de la musique.

Heureusement, KFC a un tuyau : balancez-leur du poulet frit pour calmer ces gens agressifs, et ça marche : « Trop facile » conclut le protagoniste de la pub.

Bonus : Le collier style « Esclave » de Mango

Et pour terminer, on quitte un peu le domaine de la publicité. Début mars, la marque espagnole a lancé sur son  site internet une ligne de chaines et colliers estampillés « style esclave ». Il n’en fallait pas plus pour que plusieurs associations (Le CRAN, SOS Racisme…) et clients s’indignent.

mango-esclave

Certains ont ironisé : A quand le pyjama style déporté d’Auschwitz? Et le jean déchiré-chic femme battue? La marque espagnole a présenté ses excuses sur Twitter en mettant en cause une erreur de traduction (en espagnol, le terme « esclava » peut se traduire, outre par esclave, par « une gourmette » ou un « chainette »). Le « style esclave » a depuis disparu du site Internet de la marque.

Alors, vous trouvez ces publicités racistes vous?

I'm just a African Entrepreneur, Economist & Businessman. My personal mission statement: build an empire, aspire to inspire, leave a legacy, and change the world.
AUTEUR: Neo
Neo a publié 145 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de Neo | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

1 Commentaire pour “5 Publicités récentes jugées racistes…et qui ont suscité la polémique”

  1. Anonima (2 Commentaires)

    La pub indienne est celle que je trouve vraiment poussée !!! Mais je suppose que ça correspond à l’état d’esprit local et que sur place, ça ne choque pas. Sinon, on n’aurait même pas eu l’idée de concevoir une pub semblable… et que des gens connus acceptent d’y tourner. Bref, on ne peut pas être raciste envers soi-même donc je considère que c’est pas raciste. C’est une illustration de leur état d’esprit. ça les regarde quoi…
    En dehors de celle là, je n’ai pas vu matière à polémique sur la pub dove. Le before/after indique juste une peau craquelée contre une belle peau et les 3femmes en dessous sont censées être toutes les 3 « after ». Dove a toujours utilisé des femmes de carnations et de corpulences différentes dans ses pubs, pour montrer que la beauté est universelle, rien de nouveau… Mais les gens aiment chercher la petite bête.
    La pub Nivea non plus ne m’avait pas choquée. Ce qui est relevé c’est l’aspect mal coiffé/mal rasé et non les cheveux crépus. Mais c’est vrai qu’ils auraient du faire attention au choix des termes, les Noirs sont susceptibles sur ce genre de choses.
    Le truc du KFC, mouais c’est limite mais ce qui est triste c’est que c’est vrai, lol. Y a qu’à rentrer dans un KFC et voir qui le peuple en majorité. Mais bon, c’est juste pas politiquement correct de l’afficher de la sorte. C’est le genre de trucs qu’on sait mais qu’il ne faut pas dire.
    Les pubs italiennes, plus que racistes en tant que telles, je les trouve surtout bêtes. Mais c’est souvent le cas des pubs italiennes.

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

No commenters found.
Connexion | Conçu par Neo |