Tribune : Pourquoi les jeunes générations africaines détestent tant la France

Posté par le 18 avril 2011. inséré dans communautés, News, Politique.

Slogan inscrit sur un tee-shirt de jeune de banlieue parisienne

Le conflit en Cote d’Ivoire et l’ingérence de la France a permis de mettre à nu le phénomène palpable de la « Haine de la France » au sein de la jeunesse africaine ou d’origine africaine. Il a permis aussi d’assister à un rapprochement insolite entre des nationalistes africains et l’extreme droite française qui soutenaient tous Laurent Gbagbo.

La colonisation française a eu la particularité de toucher les individus dans leur intimité au point d’en faire des êtres à la Peau Noire et au Masque Blanc à tel point que trois générations plus tard, tous détestent la France et ce qu’elle représente tout en portant avec fierté et arrogance ce que la France à fait d’eux des français; des « êtres supérieurs »! Pourquoi les jeunes Africains continuent-ils de choisir délibérément la France comme modèle malgré son mépris, son arrogance et son racisme? Pourquoi ces fils et petits-fils de colonisés continuent-ils de s’exprimer non pas sans une certaine délectation dans la langue de Molière? Auraient-ils été envoutés au point d’être possédés par une mystique du sens qu’ils donnent à leur vie, à la charité de la France vis à vis de l’Afrique même quand on la sait intéressée. Pourquoi les jeunes africains n’essayent pas d’en découdre définitivement avec cette double possession humiliante tant sur le territoire français que sur le continent africain? Pourquoi en Cote d’ivoire saluent-ils l’arrivée de Verges et de Dumas en sauveurs de leur « Mandela » Laurent Gbagbo (d’apres JF Probst)? Pourquoi en France Dieudonné trouve-t-il en Lepen un allié? Comment se digère la France dans la tête de ses enfants noirs au point de produire cette confusion, si c’en est une? Y a t il une différence entre les émeutes de banlieue et les manifestations anti-françaises à Abidjan? Pourquoi la France est elle capable de produire une telle haine au sein d’une jeunesse qu’elle habite et qui l’habite ? Cette haine aurait-elle des origines lointaines enfouies dans un inconscient collectif? Serait-elle de l’ordre de la psychanalyse ? du genre domination sexuellement refoulée comme le dirait Freud?

Cette haine serait issue d’une décolonisation inachevée, si elle a jamais eu lieu. C’est le second round inéluctable d’une vraie-fausse indépendance où tous sont perdus, français comme africains. Le jeune africain ne se sent pas libre, il se sent sous l’emprise d’un Etat Français donnant des ordres aux Etats africains comme Vichy sous l’Allemagne Hitlérienne. Il est un résistant d’une occupation invisible. Et pour cette jeunesse, il n’y a que deux alternatives. Elle décide que la France n’est pas un occupant et elle va traiter avec elle à égalité, coupant le cordon ombilical, soit la France est un occupant et là, il faudrait s’en débarrasser et par tous les moyens. Quelqu’en soit le choix, c’est à la jeunesse africaine qu’appartient cette décision, mais dispose-elle seulement d’une instance, d’une tribune autre que celle de dirigeants qui ne les représentent pas ? La haine de la France serait issue de cette volonté de bâillonner une jeunesse africaine qui réclame la finalisation du processus d’indépendance; le deuxième round car ils savent qu’ils sont sous l’emprise de dirigeants qui ni ne les représentent ni ne servent leurs intérêts. Dans cette perspective, Gbagbo et Ouattara sont déjà dépassés mais ce n’est pas la raison pour laquelle il faudrait jeter le bébé avec l’eau du bain. Si une jeunesse africaine anti-française rejette Ouattara, elle ne devrait pas rejeter sa victoire, l’Onu et le vote du peuple Ivoirien pour prolonger un mandat d’un President qui a déjà géré le pays pendant dix ans, ce qui est plus qu’assez.

Jean-Pierre Bekolo

Les articles publiés ici sont des articles rédigés pour Angazamag par des rédacteurs invités ou repris sur des autres sites web, avec l'aimable autorisation de leur auteur. La source et le nom de l'auteur sont indiqués en bas de l'article.
AUTEUR: Contributeur Invité
Contributeur Invité a publié 65 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de Contributeur Invité | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

3 Commentaires pour “Tribune : Pourquoi les jeunes générations africaines détestent tant la France”

  1. Gbézéhan (1 Commentaires)

    Nous haïssons la france et le français (que nous sommes obligés de parler maintenant) ainsi que le franc CFA: Contrairement à ce que l’auteur croit, la france ne fait pas de nous des êtres supérieurs (je ne sais même pas ce qu’il veut dire par là) mais elle fait de nous des êtres sans identité et sans dignité. Qu’elle ne s’attende pas qu’on l’aime dans un futur proche ou lointain! nous ne voulons pas de la france et de ses foutus airs hautains sur nos terres en Afrique: qu’elle aille se chercher misérablement ailleurs.

  2. Telema (145 Commentaires)

    C’est le plus beau message que j’ai lu pour le moment sur ce site. ^^

  3. ddd (4 Commentaires)

    personnellement je hais le français que j’utilise là par écrit ou dans mon esprit heureusement dans la vie
    je suis du genre pas très loquace ça m’évite à utiliser cette langue impie j’ai comme l’impression de déféquer par la bouche quand je parle français c’est une langue de barbare après tout àvomir.

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

Awellaf
2 commentaires
ramso
2 commentaires
Colibri
1 comment
Un commentaire
1 comment
Aurélie
1 comment
Loic
1 comment
Passou
1 comment
Sigli
1 comment
Ajdir
1 comment
claude
1 comment
Connexion | Conçu par Neo |