Être ou pas fier de sa culture.

africa

La question peut surprendre, et de prime abord on peut ne pas la comprendre. Mais en tant qu’africains sommes nous assez fier de notre culture? La question se pose différemment qu’on soit sur ou en dehors du continent.

Lorsqu’on est à l’extérieur du continent on s’accroche à tous ce qui peut nous rapprocher de ce dernier. Il s’agit la plupart du temps de nourriture, mais aussi de bijoux et tout autres objets d’art ou d’usage courant. Il faut dire que lorsqu’on est à l’extérieur de son pays, on vous le rappelle assez souvent. On est « étranger », « nimorité », ou originaire d’ailleurs. Pire, dans certains espace les frontières géographiques sont abolies dans l’imaginaire collectif des gens. Du coup l’Afrique passe de continent à pays.

Il y  a des conflits en Côte d’ivoire? Votre voisin ou vos amis vous font tout de suite savoir qu’ils s’inquiètent pour vous et votre famille, même si vous êtes originaire du Kenya ou du Botswana. Quelle importance? Dans l’imaginaire l’Afrique est un pays, et on parle tous l’africain aussi bien que les autres parlent l’européen ou l’asiatique. Alors pour montrer notre bonne éducation on esquisse un joli sourire forcé, et résigné. Peu importe le nombre de fois qu’on a essayé d’expliquer, le résultat est le même. Jusqu’à ce qu’on se résigne.

Peut-être que si on portait notre culture haut et fort cela permettrait de lutter contre tous ces amalgames. Il est en effet plus commode de dire « je suis Africain », et de se noyer soit même dans ce grand ensemble sans même savoir s’il a une réelle signification. Ça veut dire quoi être africain? Quand on regarde la diversité et le multiculturalisme du continent, être africain c’est se réduire à une définition purement géographique, occidentale et coloniale. En plus de l’espace physique maintenant on partage l’héritage colonial (langue, religions, et modes de vies). Alors se définir comme Africain n’est-ce pas aussi entretenir cette illusion et réduire nous même ce continent qui nous dit-on, ne compte pas assez dans l’économie monde?

Promouvoir plus que l’art africain.

Les initiatives de promotion de la culture existent. Mais sont elles suffisantes, et nous aident-elles à mieux promouvoir notre culture ?

Qu’en est-il sur le continent même? Comment est-ce que la culture est elle mise en valeur (quand elle l’est)? Comme partout ailleurs on observe un retour aux sources; Ou plutôt, une prise de conscience de l’importance de la culture. Des initiatives régionales sont organisés partout sur le continent pour faire rayonner la culture (festivals, expositions…). Des établissements scolaires introduisent les langues locales dans l’enseignement. Toutes ces initiatives sont à féliciter, et à encourager. Toutefois on constate une sur représentation du milieu artistique ( bijoux, peintures, vêtements, musique, danse). L’art fait partie de la culture mais la culture n’est pas uniquement composée d’art.

On peux aussi déplorer la méconnaissance des africains de leur propre continent. Sans aller très loin la plupart du temps on ne connait même pas ses voisins, même quand bien souvent on a plus de points communs qu’on ne le pense.

Hahn SIKI

étudiante en médiation culturelle je souhaite partager avec tout le monde ma passion pour la culture et mon amour du continent africain.

3 pensées sur “Être ou pas fier de sa culture.

  • 6 octobre 2013 à 9 h 07 min
    Permalink

    Les noirs comme toi ne sont pas Français, si ils étaient fiers de leur culture, ils seraient fiers de la culture Française et pas africaine.
    Il s’agit juste d’un peuple occupant notre territoire temporairement.

    Répondre
    • 3 juin 2014 à 17 h 26 min
      Permalink

      Les corses,lesbretons,les basques et j’en passe sont français et c’est un plus pour eux davoir la fierté de leurs origines!

      Répondre
  • 6 mai 2014 à 2 h 48 min
    Permalink

    interessant mais en anglais: https://m.app.box.com/view_shared/z3n3yquiw7k3a36drftw

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *