Africains, antillais, caribéen et afro-américain : même identité noire ?

Posté par le 04 avril 2013. inséré dans communautés.

« J’accepte mes origines. Que vais-je en faire ? » Aimé Césaire

Je m’interroge souvent sur les raisons du complexe nègre. Qu’il soit antillais, africain, ou américain, j’ai l’impression que de tous les temps le noir a toujours du lutter, revendiquer une place dans l’histoire d’humanité. Quel est le point commun entre un Barack Obama et une Rama Yade ou un Paul Kagame ? Comme si le noir où qu’il se trouve, était « noir » avant d’être autre chose.

En arpentant les forums de discussions afro, en faisant l’analyse des dialogues avec d’autres personnes autour de moi, il s’ouvre à moi une partie des réponses à mes interrogations.

Il faut dire les choses telles qu’elles sont au risque de blesser certaines âmes délicates. Car quelle est la vérité exactement: La vérité c’est qu’il y a aucune vérité. Nous les noirs, du fait de nos origines diverses, sommes à la fois différents et pareils…

La question identitaire ne se pose pas de la même façon que l’on soit africain, afro-américain, ou antillais.

Chez les afro américains et chez les antillais, la question identitaire a toujours été au centre des préoccupations. En effet, en tant que descendant direct d’esclaves, et pour avoir été déracinés, confrontés à d’autres cultures, au racisme, à la ségrégation, ils sont plus sensibles à cette question identitaire que nous africains, qui pour la plupart connaissons toute notre généalogie et n’avons connu l’esclavage et le racisme qu’à travers les livres d’histoire.

Cependant, tandis que les afro-américains, ne se définissent ni plus ni moins que comme des descendants d’esclaves venus d’Afrique, les antillais pour qui l’identité est une question plus ambiguë, se reconnaissent également descendants d’amérindiens, de blancs, ect… C’est le sens même de la créolisation. L’assimilation a été particulièrement forte dans les colonies françaises, où on a persuadés les descendants d’esclaves (métissés ou non)qu’ils avaient tous un ancêtre commun : les gaulois. Alors, bien que conscient comme les afro-américains d’être descendants des victimes de crimes atroces (esclavages, déportations, viols…), les antillais sont tantôt assimilés à des français (à part entière), tantôt à des africains (à part entière). Ce qui maintient d’ambigüité.

L’identité africaine

J’avais déjà parlé dans un précédent billet de ce que signifiait pour moi être africain. Des noirs de toutes origines, l’africain est celui qui a le moins d’interrogations vis-à-vis de son identité ; car c’est celui qui a été le moins marqué par le métissage. Ainsi donc, pour la plupart d’entre nous, la question de notre identité ne survient réellement que lorsqu’on entre en contact avec d’autres cultures, d’autres identités. En Afrique, aujourd’hui encore, épouser un africain d’un autre pays que le sien, n’est même pas en voie de rentrer dans les mœurs, même si il y a des exceptions à tout. Par contre, ici en Occident c’est différent. Et ça a, à mon avis, un rapport avec l’évolution de sa propre identité selon l’endroit où on se trouve. Je m’explique :

Quand j’étais en Afrique, je me définissais uniquement comme appartenant à telle « ethnie », car l’ethnicité était la seule chose qui différenciait les individus, et leur permettait de se définir par rapport aux autres. Par conséquent, un mariage inter-ethnique c’était déjà considéré comme du métissage. Quand je suis arrivée en France, en plus d’être de l’ethnie X, je suis devenu « Camerounais », « Africain » ou « Noir », « Black « , parce que j’ai dû réapprendre à me définir par rapport à d’autres nationalités, par rapports aux Antillais, aux français fils d’immigrés, aux Blancs, aux juifs, aux magrébins. Du coup je me suis découverte une identité supplémentaire que je partageais avec d’autres Africains et d’autres Noirs.

Ça a totalement changé ma perspective, parce que tous ces Africains qui m’étaient étrangers dans mon pays, me paraissent plus proches dans ce nouveau contexte. On bosse dans les mêmes entreprises, on sort aux mêmes endroits, et ont a tous les mêmes emmerdes.

Ce que pense chaque groupe des autres.

Bien que je soit rentré en contact avec d’autres communautés, il m’est difficile de parler, ou de penser à la place des autres, sauf à faire des conjectures. Alors, je ne saurais parler clairement de ce que pensent tel ou tel groupe d’individu d’autres groupes. Les Africains, les antillais, les caribéens, et les Afro-américains ont toujours eu des rapports variés et compliqués qui sont influencés par l’histoire et les perceptions individuelles… Les rapports sont souvent complexes et multidimensionnels. Le milieu économique, le niveau de conscientisation à la question africaine, ou à la cause noire, la durée de leur présence sur tel ou tel continent, leur âge, les influences familiales, tout influe sur les rapports entre individus. Comme je l’ai mentionné plus haut, bien qu’étant africain, il peut m’arriver de me sentir plus proche d’un afro-américain que d’un Congolais. Mais globalement, les rapports évoluent dans le bon sens grâce à une meilleure communication, et à un apprentissage, ne meilleure informations sur nos origines et nos identités respectives, facilitées notamment par…les nouvelles technologies.

Les changements de paradigmes créés par la mondialisation.

Avec l’explosion des échanges, les progrès technologiques, internet…effets collatéraux du phénomène de la mondialisation, c’est l’avenir des identités afro qui se trouve fortement bouleversé. De plus en plus de noirs voyagent, se rencontrent, se mélangent, collaborent. Ces collaborations se font sur plusieurs niveaux.

Dans le domaine de l’activisme par exemple, alors que les africains commencent à peine à s’engager en grand nombre dans les affaires locales (combat du néo-colonialisme, la lutte contre la pauvreté, la démocratie, la brutalité policière, la discrimination ethnique), on sait que les Afro-américains défendent depuis très longtemps la cause africaine. Des organisations telles qu’Africa Action, Africare, The African American Institute…sont toutes des organisations afro-américaines qui emploient des Africains et travaillent avec eux sur des questions concernant l’Afrique.

Dans le domaine de la culture le Hip-Hop, modèle américain se répand dans le monde et deviens le moyen d’expression universel des noirs. Des ghettos du New Yok jusque dans les banlieues de Dakar ou de Douala en passant par les banlieues parisiennes le rap est le mode d’expression le plus utilisé par les jeunes générations pour revendiquer de meilleures conditions.

L’immigration africaine aux Etats-Unis, en Europe et ailleurs a abouti à une augmentation de mariages entre Africains caribéens, et Afro-américains. Certaines recherches avancent qu’il existe plus d’Africains mariés à des Américains d’origine africaine qu’à des Américains d’origine européenne. De la même en Europe, de plus en plus d’enfants naissent de couples mixtes. Et de plus en plus d’africains sont nés hors du continent, de parents récemment immigrés.

Le cas des enfants de naissance biculturelle et des jeunes immigrants africains confère une autre dimension intéressante à cette perplexité identitaire. Pour lacommunauté afro-américaine par exemple, l’identité a toujours constitué un élément important de leur autodétermination. Depuis toujours les Afro-américains ont eu l’habitude de se définir comme ceux dont les ancêtres étaient arrivés en Amérique lors de la traite des Noirs. Aujourd’hui, l’immigration africaine remet en cause cette identité comme ne l’ont jamais fait les Antillais. L’histoire des Afro-américains d’aujourd’hui n’est plus forcément ancrée dans la traite des Noirs. Barack Obama en est l’exemple vivant : né d’un père kenyan et d’une mère blanche, son histoire n’a rien à voir avec l’esclavage et pourtant il est afro-américain !

Le même phénomène s’observe en Europe. La seconde génération d’immigrants africains et d’enfants de naissance biculturelle possède une histoire et une culture différentes, mais certains d’entre eux s’identifient, du moins en partie, aux africains. Certains de ces africains n’ont jamais été en Afrique, ils agissent (et dans certains cas, se sentent) plus comme des européens (auxquels ils ressemblent d’ailleurs) que des africains.

Finalement, l’identité n’est pas de caractère fixe et elle comporte plusieurs aspects qui se contredisent parfois. A mesure que plus d’Africains s’ouvrent aux autres continents, les Afro-américains tous comme les antillais ont à faire face aux conséquences de l’arrivée de ces « nouveaux afro-africains » qui n’ont pas connu l’esclavage. Les différents groupes aujourd’hui ne peuvent plus continuer à s’isoler l’un de l’autre. On aperçoit déjà des Africains qui jouent un rôle de plus en plus important dans le lobby de la politique étrangère américaine en Afrique, rôle qui était au début rempli par des Afro-américains. Les afro-Européens seront également emmenés à jouer un rôle important dans la politique Européenne en Afrique. En sus des idées extraordinaires du panafricanisme, les africains, les Afro-américains, les afro-européens, les afro-arabes… représenteraient des ressources précieuses entre eux. De la même manière, la définition de l’Africain changerait probablement pour les générations futures. La mondialisation entraine le monde vers un melting-pot, duquel émergera une « civilisation universelle noire» dans la quelle la plupart s’identifieront. L’arrivée de la Chine en Afrique annonce une nouvelle identité sino-africaine. Ce n’est plus qu’une question de temps…

I'm just a African Entrepreneur, Economist & Businessman. My personal mission statement: build an empire, aspire to inspire, leave a legacy, and change the world.
AUTEUR: Neo
Neo a publié 145 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de Neo | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

32 Commentaires pour “Africains, antillais, caribéen et afro-américain : même identité noire ?”

  1. Moise Anthony (1 Commentaires)

    Nous ne connaissons l’esclavage et le racisme qu’a travers les livres d’histoire?!? Totally incorrect!!!! I suggest that you do some research before writting such nonsense! I am not trying to be disrespectful in any kind of way but, let me give you one example. The colonization of the Belgian Congo was based on racism and slavery like methods to dominate and exploit the people. Africans experienced the effects of slavery too! I just wanted to point out that I believe saying that Africans know slavery and racism only through history books is misleading and wrong.

  2. manu (1 Commentaires)

    J’ai beaucoup apprécié le dernier paragraphe de votre analyse,je parcours ce site et j’ai souvent été choqué par certains des articles publiés,mais je dois dire que la partie ou vous parlez,de redefinition de l’africanité dans le contexte de la mondialisation est tres pertinante…

  3. […] je le disais déjà dans un précédent article sur les différences entre antillais et africains, les discriminations donc ils sont victimes en France rapprochent noirs et arabes. Ils vivent […]

  4. bassba (1 Commentaires)

    Vous avez oublié les afro brésilien que je suis, les différents descendant d’afro en amerique du sud sont souvant oublié Mais on est présent et je pense que parmis tous les descendant d’esclave, nous faisons parti de ceux qui revendiquons le plus nos racines africaine.Malgré le fort métissage qu’il y a eu au bresil, la plus par des afro brésiliens ont une culture basé sur les racines et coutume africaine.

  5. Telema (145 Commentaires)

    Très bon billet.

  6. jacques (1 Commentaires)

    attention a ne pas rester sur des lieux communs de l’ère coloniale, les antillais se définissent majoritairement comme des descendants d’africains, même des indiens (d’inde) arrivés après revendiquent l’héritage africain (souvent à cause des métissages) . Mais il existe dans ces régions des populations d’origine amérindiennes(notamment à la Dominique, saint Saint–Domingue Porto Rico et un peu dans les îles françaises) qui ne peuvent ignorer leur origine également. par ailleurs, la plupart des africains qui viennent aux Antilles sont des cadres de nationalité française (en costard et cravate) et ne propagent pas de culture africaine! il existe un fort mouvent pan-africaniste aux Antilles mené par des îliens convaincus qui malgré les difficultés de transport vers le continent africain font un travail de lien considérable! enfin Faut il rappeler à l’auteur qu’ Haiti vient d’obtenir son adhésion à l’union africaine,? symboliquement c’est trsè important.

  7. rodcaz (26 Commentaires)

    Un noir dans sa brousse, un blanc dans sa campuagne, un chinois dans sa toundra, ne peuvent pas avoir la même vision du monde qu’ un déraciné. Le monde évolue grâce à ces diaporas noires ou autres. De toute façon, tous viennent d’ Afrique. Pour le moment, la majorité des hommes ignorent leurs origines. Hé alors toi, t’es bantou, mais avant t’ était qui? Pour finir, je crois que les noirs dispensés dans le monde sont moins ignorants des exactions commises par le peuple blanc.

  8. Melween (51 Commentaires)

    Rodcaz

     » Pour finir, je crois que les noirs dispensés dans le monde sont moins ignorants des exactions commises par le peuple blanc. »
    —> Que veux-tu dire par là ?

  9. rodcaz (26 Commentaires)

    Melween, le fait d’ être fils d’ esclave faisant partie de cette diapora m’ oblige a me poser plus de questions sur la question du peuple noir dans son ensemble. Quand je regarde l’ Afrique je ne me positionne pas en tant que ashanti, bamiléké, shona…ou autres ehnies africaines. Combien d’ africains vivant dans leurs pays respectifs connaissent le massacre de Thiaroye(Sénégal), le génocide du Cameroun de 1955-1962 perpétré par la France, Léopold II le fossoyeur du Congo, la tuerie (pour ne pas répeter génocide) des Héreros par les allemands en Namibie, le comportement ignoble des italiens en Ethiopie, la participation active de la France au Rwanda,…inutile de citer tous les leaders assassinés par les puissances occidentales.
    Combien savent la politique ménée par les blancs en Afrique du sud (Ian Smith, Botha, Rhodes…). Ou se trouve la Rhodésie, Léopoldville, Basuland, Oubangui-Chari, Bechuanaland, Haute Volta, Dahomey, Gold Coast…? Je pense que l’ avenir de l’ Afrique se fera avec cette diapora noire qui prend de plus en plus conscience des aberrations de l’ histoire du continent. Un petit dernier, pour rire (quoique…) la France est devenue championne du monde au foot grâce à ses joueurs évoluant a l’ étranger. Bien à toi.

  10. rodcaz (26 Commentaires)

    Depuis 1646 les guadeloupéens et martiniquais sont français. Quatre siécles. C’ est fou non!!! pourtant quand que je vais là-bas certains quartiers de cette France qu’ ils aiment tant ressemblent étrangement à ces endroits de Bamako, Soweto, Yamoussokro… Quatre siècles c’ est énooooorme. On peut même dire, à la rigueur, que se sont des français de souche( mieux que les alsaciens ces bougres!). Y en a même qui s’ engage dans l’ armée française pour casser du nègre en Afrique( à ce propos, je me souviens d’ un qui était trés fier d’ avoir buté des bougnoules en Algérie et mater les négros au Cameroun). Oui l’ identité noire y ‘ a du boulot pour certains. Heureusement il y a Haiti pour relever tout ça. Je suis guadeloupeen.

  11. Melween (51 Commentaires)

    Ha je comprends mieux ce que tu veux dire. Mais dans ce que tu dis on pourrait croire que tu sous-entends que les noirs africains vivant en afrique ne sont pas près de se sortir de la matrice occidental car pas, ou tout et moins,moins conscients de la politique occidental à l’encontre de leur continent que certains noirs africains de la diaspora. Non…?

    Chaud pour le noir qui était fier d’exterminer sa propre race aux côtés des blancs !

  12. ToiTuCreuses (32 Commentaires)

    Je cite  » la France est devenue championne du monde de foot grâce à ses joueurs évoluant à l’étranger  » … On dirait que tu ne connais rien au foot. Premièrement que des joueurs français choisissent de quitter le championnat de France pour jouer dans un meilleur championnat quel est le problème ? C’est la loi du football. Je ne pense pas que tu fais ce reproche au Brésil, pourtant la majorité des joueurs de Seleçao jouent en Europe. Deuxièmement de nombreux joueurs de 1998 jouaient en France. Et troisièmement je ne vois pas le rapport avec le sujet…

    Génocide du Cameroun… Tu ne connais pas non plus le définition de génocide. La France n’a jamais exterminé une partie ou toute une population d’une région Camerounaise. C’est entièrement faux mais comme souvent sur ce site des personnes travestissent l’Histoire et l’instrumentalisent dans un but pour le moins douteux.

    L’identité noire, même si ça n’existe pas, empêcherait selon toi qu’un noir attaque un autre noir… Mais si il attaque un jaune ou un blanc tout va bien c’est dans les règles n’est ce pas ? Cette notion d’identité basée sur la couleur ne tient pas debout. Une identité c’est culturel point. Tu crois qu’un militaire français d’origine ivoirienne par exemple refuserait de partir en guerre contre la Côte d’Ivoire ou un autre pays africain ? Grotesque. Tu n’as qu’une vision raciale du monde et c’est bien triste.

    Et Melween arrête d’avaler tout ce que te dis Rodcaz. D’abord il n’y a pas eu de génocide au Cameroun, ensuite il est très peu probable qu’un militaire qui stationnait au Cameroun à cette époque est fait la guerre d’Algérie. Il suffit de regarder les dates elles se croisent. Ensuite en Algérie les forces combattantes étaient les forces déjà présentes avant le conflit plus l’arrivée du Contingent donc le militaire qui était au Cameroun n’a presque aucune chance d’avoir participé. Donc pense par toi même ce n’est pas très compliqué de s’apercevoir que l’épisode du militaire français guadeloupéen est inventé ou très largement modifié. Dans quel but ? je vous laisse y songer…

  13. Telema (145 Commentaires)

    Effectivement, l’Histoire est travestie et les crimes du colonialisme sont encore terrés dans les antres puantes de la France..

    Les Bamilékés du Cameroun furent massacrés, je mets à la disposition de tous ce court extrait de Bardet, pilote d’hélicoptère faisant partie du corps expéditionnaire français :

     » En deux ans, de 1962 a 1964, l’armée régulière a complètement ravage le pays BAMILEKE. Ils ont massacre de 300 000 a 400 000 personnes. Un vrai génocide. Ils ont pratiquement anéanti la race. Sagaies contre armes automatiques, les BAMILEKE n’avaient aucune chance(.) Les villages avaient été rasés, un peu comme Atilla  »

    D’ailleurs ils usèrent de bombes aux napalm sur les populations civiles, nous reconnaissons ici le courage légendaire des français..

    Si tu veux plus de détails, il y a des livres sur ce  » génocide  » peu connu par les africains et les français qu’orchestra De Gaulle en pays Bamiléké.

    Je suis prête à te fournir mes références. M’enfin, tu m’as l’air passablement teubé..

  14. Telema (145 Commentaires)

    J’ajouterai qu’il y a une pétition qui circule sur Internet au sujet de cette infamie sanglante qui reste cloîtrée dans les sinus putrides de la face décatie Marianne..

    http://www.petitions24.net/pour_la_reconnaissance_du_genocide_francais_au_cameroun

  15. Telema (145 Commentaires)

    * de Maria…

  16. Neo (110 Commentaires)

    ToiTucreuses,

    Tu me fais penser à ces Allemands qui avaient été choqués il ya quelques années en apprenant dans un documentaire que leur pays avait procédé au génocide des Herero en Namibie durant l’ère coloniale. Je pense que si l’opinion publique dans les pays développés était au courant de tous les agissements de leurs Gouvernements à l’étranger, beaucoup tomberaient des nues.

  17. MelWeen (51 Commentaires)

    Toitucreuses

    Continues à creuser coco. Je préfère croire un noir qui parle de l’histoire des « siens », de « son » continent, de « son histoire », qu’un blanc qui vient la gueule enfariné balancer « oui la France n’a jamais fais ceci…….il n’y a jamais eu cela, c’est totalement faux….telle truc n’est pas possible pck ça ne correpond avec telle ou telle date….arrêtez de croire ceci ou cela… »
    C’est marrant que le blanc se croit toujours plus calé et cultivé sur l’histoire de l’Afrique que l’africain noir lui-même, même si ce dernier vient et vit là-bas. Complexe de supériorité… Il t’apprends à vivre, il ne saurait pas réciter l’histoire de ses ancêtres et de son pays mais va apprendre au noir la leur.

  18. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    @ Telema

    Bonjour
    ( ou Bonsoir )

    Si l’histoire pouvait parler d’elle-même, on en reviendrait certainement pas !

    Pourquoi ne pas livrer tes sources, Telema, pour qu’on puisse en apprendre davantage ?

    Bien à toi .

  19. rodcaz (26 Commentaires)

    ToiTuCreuses. Oops!!!. Desailly(Milan AC), Candela(AS Rome), Lizarazu(Bayern Munich), Thuram(Parme), Boghossian(Sampdoria de Gênes), Deschamps(Juventus),Djorkaef(Inter de Milan), Karembeu( Real Madrid), Petit(Arsenal), Lebœuf(Chelsea), Zidane(Juventus). Search wikipédia.
    Je connais pas grand chose au foot! Le rapport? Ce n’ est pas donné a tout le monde de comprendre. S’ agissant des atrocités commises par la France en Afrique seuls les français lambdas (la majorité) sont ignorants de ces faits. M’ arguer que la guerre du Cameroun n’ a pas eu lieu relève de l’ ignorance totale(Fillon dit la même chose pas pour les mêmes raisons). Search wikipédia. Profites-en pour faire une recherche sur la mission Voulet-Chanoine au Tchad(1899). Concernant mes dires non vérifiables, je te laisse le soin d’ en douter. Ah oui elle est belle l’ histoire de France…Tiens pendant que y es sur wikipédia regardes « émeutes de mai 1967 en Guadeloupe ». Affabulation bien sûr!
    Au fait, tu sais que la révolution française a eu lieu en 1789 et l’ abolition de l’ esclavage 59 ans plus tard?.
    « C’est Gros-Jean qui remontre à son curé ». No comment.

  20. rodcaz (26 Commentaires)

    J’ oubliais « ToiTuCreuses ». Ma vision du monde est raciale, éffectivement, mais d’ un point vue géographique. L’ homme blanc ou jaune est un noir qui s’ ignore. Pour ta gouverne, la vie humaine commence en Afrique (affirmation scientifique). Aucun triomphalisme de ma part , je te rassure. Il t’ a pas échappé que les causes du malheur de notre monde(surtout nous les négros) viennent, pour la plupart, des peuples(blancs) du nord. Regardes donc la carte de l’ Afrique sous la colonisation avant 1960( search wikipédia).
    Venons-en à ton de Gaulle(référence française), ce minable, criminel de guerre qui a pu mettre en place son plan machiavélique suite aux indépendances. Cet enculé avec les Foccart, Denard, Mesmer…(sans oublier les fils de putes Boigny, Mobutu, Bongo..) a pu commettre les pires exactions en toute impunité. Ce grand con qui s’ est permis de dire un jour  » Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites inviter à déjeuner. Je suis entouré de nègres, ici. […] Et puis tout cela n’a aucune espèce d’intérêt ! Foutez-moi la paix avec vos nègres ; je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Plus une audience avant deux mois. Ce n’est pas tellement en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt. « . Le grand homme!!!
    Je pourrais t’ en sortir sur tes héros français( Ferry, Voltaire, Montesquieu…et autres soi-disant lumières).
    Bien sûr, tu n’ est pas obligé de me croire. J’ affabule.

  21. rodcaz (26 Commentaires)

    Dans la langue de Molière il est aujourd’ hui interdit de prononcé p…. Rien n ‘interdit a un antillais de dire « makoumè ». Bien qu’ il y es une petite nuance. J ‘ aimerais savoir comment on appelle ces gens dans les pays d’ Afrique?
    Merçi de me répondre.
    Toute ressemblance avec une personne existante sur ce site serait que pure coincidence.

  22. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    Bonjour
    ( ou Bonsoir ),

    Merci Neo pour le renvoi vers l’histoire du génocide des Herero sur wikipédia.

    Lorsque je songe aux atrocités commises par les génocidaires, je ne peux m’empêcher de me dire que tôt ou tard, les responsables devront répondre de leurs actes.

    Car comment croire qu’il puisse être possible d’oublier ces monstruosités ?
    Inévitablement, inéxorablement, malgré les générations qui se succèdent dans le temps, les faits demeurent et demeureront : impossible d’y échapper .

    Je pense ainsi à l’ouvrage de Boris Cyrulnik écrit en collaboration avec d’autres auteurs et intitulé :

    Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner ( Editions Albin Michel, 04 / 2012 )

    Sur la question des neurones miroir, le chercheur Pierre Bustany nous apprend
    que les humains sont formatés neuronalement pour se mettre en mode empathie et porter secours à leur semblables.

    Par conséquent, si l’entrée en empathie – cette faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent ( Le Larousse ) – est scientifiquement incontestable, d’où peut bien venir chez les humains l’idée qu’avec le temps, les monstruosités commises dans le passé seront oubliées ou minimisées ?

    En tenant compte de cet aspect, deux questions me viennent à l’esprit :

    – pourquoi laisser aux générations futures le devoir de réclamer justice pour toutes ces atrocités ?

    -ne sommes -nous pas en train de fuir nos responsabilités vis-à-vis de nos aieux et des générations futures ?

    Concrètement, il ne serait pas inopportun, à mon sens, de créer une association
    à l’image du CRIF ( Conseil Représentatif des Institutions juives de France ),
    ou du CRAN ( Conseil Représentatif des Associations noires de France ), qu’on pourrait dénommer CRIN ( Conseil Représentatif des Institutions noires ), et qui aurait, à l’échelle mondiale, la mission de défendre les Noirs, et de mener sur tous les fronts les combats de revendications légitimes de leurs droits.

    J’entends d’ici les sceptiques et autres pessimistes me rétorquer que cette idée est utopique.

    Mais pourquoi ne pas plutôt choisir l’optimisme et considérer l’ utopie comme une étape transitoire d’élaboration vers un projet grandiose ?

    Bien à vous .

  23. ToiTuCreuses (32 Commentaires)

    Vas y Rodcaz tu peux t’en donner à coeur joie tu n’es qu’un nom de plus sur la longue liste d’homophobes présents sur ce site. Laisse éclater ta frustration, ta haine, et ton homophobie c’est très bien toléré sur ce site.

    Tu cites des joueurs de 1998 qui évoluaient à l’étranger très bien je n’ai jamais dit qu’il n’y en avait pas mais apparemment tu ne comprends que ce que tu veux comprendre dans mes propos, le reste tu l’esquives. Et oui tu je maintiens que tu ne connais rien au foot puisque tu es incapable de citer ces joueurs sans aller sur wikipédia. Ensuite nouvelle esquive : « Le rapport? Ce n’ est pas donné a tout le monde de comprendre. » je t’en prie ne te prive pas explique un peu le rapport. Un français va jouer en Italie parce que le Calcio est alors très renommé je ne vois quelle conclusion on peut en tirer et ça n’enlève rien à la qualité des joueurs bien au contraire. Je te l’ai déjà dit tu pourquoi tu n’as pas le même discours pour l’équipe du Brésil ?

    « Pour ta gouverne, la vie humaine commence en Afrique » c’est bien je vois que tu es allé à l’école. Je ne vois pas ce cela apporte au débat mais bon… Donc quand un blanc tue un noir ou l’inverse c’est entre africain donc c’est bon non ? Bref j’arrête les raisonnements absurdes c’est plutôt ton dada à toi. Donc quoi cela justifie ta vision du monde uniquement basée sur la race. Tu t’arrêtes à la « race » en occultant la culture, la civilisation, les traditions, la religion, c’est sûr que c’est tellement plus facile pour mettre des barrières entre les peuples et cracher sur toute une population qui ne partage pas sa couleur de peau. Avec tes idées ce serait logique que tu sois farouchement contre l’immigration puisque comment un noir ou un arabe pourrait devenir français, anglais ou autre, c’est scientifiquement impossible apparemment. Mais évidemment comme c’est dans l’intérêt des migrants ( et donc de gens te ta couleur de peau ) de rester en Europe tu dois tenir un double discours.

    « Au fait, tu sais que la révolution française a eu lieu en 1789 et l’ abolition de l’ esclavage 59 ans plus tard? »

    J’en étais sûr tu fais la même erreur que beaucoup d’ignorants, comme quoi tu es allé à l’école mais pas trop quand même héhé. L’abolition de l’esclavage est mise en vigueur lors de la Révolution mais plus tard l’esclavage est rétablie par Napoléon début 19eme. Lourde erreur Rodcaz…

    Enfin ne travestis pas mes propos je ne nie pas l’existence d’un conflit au Cameroun, je nie l’existence d’un génocide et toute personne de bonne foi est en accord avec ceci. Lis la définition d’un génocide, la répression brutale d’une révolte ne peut être être qualifiée de génocide.

    « Un génocide est l’extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d’un groupe ou d’une partie d’un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales »

    Qui en toute bonne foi peut soutenir qu’il y ait eu génocide au Cameroun… Et pourquoi l’extrême gauche française ne s’en serait pas emparé, la communauté internationale non plus ? Parce que tout est exagération et orientation politique.
    De plus le Cameroun comptait 5 millions d’âmes environ, ce qui veut dire que le chiffre fantaisiste avancé de 400 000 victimes représente1/12 de la population de l’époque. Impossible, vous n’y croyez pas vous même. Enfin ce serait quand même bien de s’entendre sur la date du conflit, l’un dit 55-62, l’autre 62-64 ça sent le rigoureux travail de recherche…

  24. Telema (145 Commentaires)

     » toute personne  » qui ? Il faudrait déjà que les français aient connaissances de ce qui s’est passé lors des indépendances qui ne furent en aucun cas pacifiques comme ils aiment à le dire dès qu’il s’agit de l’Afrique noire.
     » la répression brutale « .. Euphémisme répugnant..Lorsque des généraux témoignent des agissements démoniaques des leurs au Cameroun, les ordres de De Gaulle et Foccart qui organisèrent volontairement les massacres de population civile, la destruction systématique de villages il s’agit ni plus ou moins que d’une politique volontaire d’extermination c’est un génocide, Bardet emploie lui-même ce terme..

    Que le gouvernement français conchie cette appellation est on ne peut plus normal..On peut le comprendre..

    Te lire, crois-moi me révulse au plus haut point, tu es dégoulinant d’ignorance et de suffisance,  » cette repression  » les camerounais l’ont vécue dans leur chair, certains ont perdu toute leur famille, le silence du système politique à la vue des liens méphitiques qu’entretiennent depuis de trop nombreuses années Biya et les président successifs français empêchent à l’heure actuelle de dévoiler ce pan de l’histoire..Mais ne t’inquiète pas, les traces sont là, les archives aussi, ce secret défense éclatera et la France sera reconnue pour ses crimes en Afrique. A vrai dire, le fait que la France reconnaisse ses crimes, et paie pour cela n’est pas le plus important..Ce qui compte c’est que chaque africain sache, que l’on n’oublie jamais ce qu’ils firent et font encore en Afrique, aux africains de faire tout ce qui est nécessaire pour cela, que les français en parlent ou pas peu importe..La justice est muette, les injustes se manifestent et ouvrent leurs becs puants, attendons que celle-ci récupère sa voix, les justes y travaillent.

    Napoléon, Ferry, Pierre Mesmer, Foccart, De Gaulle, Léopold II ( belge celui-ci, un Hitler avant l’heure ) et autre sommités répugnantes qu’encense la république française ne sont et ne resteront aux yeux de l’Africain qui connaît un minimum son Histoire que des êtres abominables, symboles immuables de la cruauté humaine – occidentale -.
    Banalise, édulcore les crimes de ton pays, d’accord..Mais sache que nous n’oublierons jamais ces crimes et l’attitude amorale, vicieuse à l’égard de la mémoire de nos aïeux, de l’Afrique et des Africains des gouvernements franc. et des français. Plus la patience est grande, plus la vengeance est belle..

    Pour conclure positivement, je pense comme Achille Mbembe que la france doit être oublier sauf pour ses crimes bien entendu, il serait bon de couper tout lien avec ce petit pays..C’est une page de l’histoire et elle sera bientôt révolue malgré les récents évènements en Libye, Côte-d’ivoire ou même le Mali. Les africains sont fatigués, ils ne veulent qu’une chose que les français – = élites impérialistes françaises et ses multinat.) dégagent cela se fera soit avec un coup de pied au cul soit ils comprendront – trop tard – qu’il est temps de dégager. D’ailleurs, toitucreuses, tu devrais aussi dégager de ce site ^^’.

    http://www.telerama.fr/livre/achille-mbembe-la-francafrique-le-temps-est-venu-de-tirer-un-trait-sur-cette-histoire-ratee,61085.php

    Main basse sur le Cameroun de Mongo Béti.

    Françafrique : le plus long scandale de la République de Verschave.

  25. rodcaz (26 Commentaires)

    ToiTuCreuses,
    Si dénoncer les basses oeuvres des occidentaux (particulièment la France), depuis ~5 siècles en Afrique, c’ est être homophobe. Alors oui je le suis. AFFIRMATIF.
    Apparemment, ton sujet favori c’ est le foot. Je te suggère d’ aller en débattre sur le site de l’ Equipe. Relis mon post, peut-être que tu comprendras.
    La subtilité c’ était les 59 ans. Là encore, je vois tes limites.
    Pour le Cameroun, la réponse de Telema devrait te satisfaire. Quoique!!!
    Pas besoin d’ avoir fait l’ ENA, COMME TOI, pour connaître la politique malsaine menée par la France sur le sol africain.
    Tu as raison, mon petit niveau d’ études m’ empêche d’ avoir la même lecture de l’ histoire que toi. Laughing out loud.

  26. rodcaz (26 Commentaires)

    ToiTuCreuses,
    « extrême gauche française » De quoi tu parles? La référence en matière africaine?
    Tu peux m’ expliquer pourquoi une « cellule africaine » opaque existe dans un pays qui s’ érige en modéle démocratique?
    Sans aller à l’ extrême gauche, ton Mitterrand socialiste moraliste, qu’ a t- il fait au Rwanda? Je vois déja ta réponse. Des négros qui se sont entretués.
    Malgré mon ignorance, je pourrais te relater les histoires sordides de Ta France sur le continent africain.
    Pour en revenir au foot, bien que je sois(suis) français depuis 1646, j’ estime évolué à l’ étranger.D’où mon point de vue sur la diaspora noire.
    Pourquoi je gaspille mon temps avec toi?
    « A laver la tête d’ un âne, on perd sa lessive »

  27. Melween (51 Commentaires)

    Non mais ne vous fatiguez pas, il va revenir avec des théories et des paroles tout droit sorties de la bouche d’un de ses profs d’histoire, pck comme vous le savez le blanc est plus cultivé que le noir, il lui apprend l’histoire de son pays car le noir fabule… Lui seul, et leurs profs d’histoire occidentaux, savent la vérité

  28. Telema (145 Commentaires)

    Si j’avais la possibilité d’usiter la bombe atomique, il y a longtemps que j’aurais rasé tous les pays occidentaux.

    Je suis désolée de dire cela..Mais je n’en peux plus de ces bonimenteurs blancs exécrables qui dansent sur les tombes de nos aïeux, en disant que ce n’est rien..

    Le jour viendra..

  29. rodcaz (26 Commentaires)

    Oh my god! Téléma. Nous ne devons pas utiliser les mêmes méthodes que ce peuple de barbares.

  30. allans (1 Commentaires)

    Je m adresse à toi NEO , si j ai bien compris ton post, les antillais ne sont pas dans l activisme.Je te signale que les antillais ont le plus œuvré pour la cause noire et avec des décennies d avance,plus qu aucune autres communautés noires ici même si parfois on est irritant et blessant . SOS racisme a été créé par Harlem desir, des associations antillaises se sont battues pendant des années pour que soit reconnu la commémoration de l esclavage sur le plan national, et qui a aboutit à la loi Taubira.Les originaires du continent Africain étaient inexistants de ce débat. Certains n ont fait qu emboiter le pas histoire de brouiller les pistes.En outre, les Antillais ont été les premiers à occuper les emplois publics à partir des années soixante et subir le racisme de plein fouet Peu de gens le savent ou alors ne pensent qu a rabaisser les Antillais.
    Je signale je suis né et a vécu sur le magnifique continent Africain,je sais exactement qui je suis, ou je me situe et ce que je dois faire et on ne me racontera pas n importe quoi.
    Quand à l idée en vogue diffusée par les milieux afro centristes , les noirs americains s affirment plus en tant qu Africains, alors qu ils ont en moyenne 20% de gènes européens, sinon Amerindiens, il suffit d aller sur les post en Anglais pour que le problème culturel ressurgit..

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

Andouille
1 comment
lilou
1 comment
Ettezus
1 comment
Julien
1 comment
Louise
1 comment
Thomas legros
1 comment
Connexion | Conçu par Neo |