Rodney King, le symbole de la brutalité policière aux Etats-Unis vient de nous quitter à l’âge de 47 ans!

Posté par le 17 juin 2012. inséré dans A la Une, News, Potins et actu people.

Rodney Glen King, né le 2 avril 1965 à Sacramento (Californie) et mort le 17 juin 2012 à l’âge de 47 ans, est un citoyen afro-américain qui, le 3 mars 1991, a été victime de violences policières suite à son interpellation par des agents de police de Los Angeles.

Son passage à tabac par plusieurs policiers fut filmé par un témoin vidéo amateur, George Holliday, qui prit à distance la majeure partie de l’incident. La vidéo qui en fut tirée et le procès qui s’ensuivirent furent largement médiatisés aux États-Unis. L’acquittement des policiers lors d’un premier procès déclencha les émeutes de 1992 à Los Angeles.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0w-SP7iuM6k
Le 3 mars 1991 à Los Angeles, Rodney King est poursuivi par des policiers du Los Angeles Police Department (LAPD) suite à un excès de vitesse, il a deux passagers à bord et refuse de s’arrêter. Il a passé la soirée à boire avec ses amis, en regardant un match de basket-ball. Au terme de la poursuite, qui se fera à des vitesses allant d’après la police jusqu’à 190 km/h (117 mph) et sur environ 13 kilomètres, il stoppe néanmoins son véhicule.

En quelques secondes, trois voitures de police et un hélicoptère sont sur les lieux. Bryant « Pooh » Allen et Freddie Helms, les deux passagers, obtempèrent aux ordres des policiers et sortent du véhicule, ils sont emmenés à l’écart sans incident, mais King refuse de sortir. Un officier de police (Melanie Singer, une femme), pointe son arme sur lui et lui ordonne de sortir et de se mettre à plat-ventre, ce qu’il fait finalement. Quatre policiers tentent alors de le maîtriser mais King, un grand gaillard « musclé » d’1,91 m, est ivre et se débat au point qu’ils sont obligés de battre en retraite.

Le comportement anormal du suspect et son regard « vide » font penser aux officiers (à tort, comme l’indiquera l’enquête) qu’il est sous l’emprise de PCP, une drogue qui occulte la douleur et donne à celui qui est sous son influence l’impression d’avoir une force surhumaine.
Le sergent Stacey Koon utilise alors un Taser, il tire une première fois et King tombe à genoux avant de se relever, Koon tire une deuxième fois, ce qui jette Rodney King au sol. King se relève néanmoins et devant sa résistance, deux policiers (les officiers Laurence Powell et Timothy Wind) le rouent de coups, à l’aide de leurs bâtons.

Le passage à tabac, d’une grande violence, dure environ une minute vingt et est filmé de son balcon par George Holliday, un habitant du quartier, réveillé par le bruit et la lumière. King sera frappé une cinquantaine de fois, dont un coup à la tête, alors qu’il essaie toujours de se relever. Une vingtaine d’autres policiers sont présents sur la scène et n’interviendront pas.

Après 56 coups de bâton et six coups de pieds, cinq ou six officiers maîtrisent King, le menottent et entravent ses bras et ses jambes à l’aide de cordes. Il est ensuite traîné à plat-ventre vers le côté de la route dans l’attente d’une ambulance. Les deux passagers sont relâchés et laissés libres.
À l’hôpital, Rodney King recevra 20 points de suture dont cinq à l’intérieur de la bouche, l’examen médical montre qu’il a la mâchoire fracturée et la cheville droite cassée. Il sera gardé sous les verrous pendant quatre jours, avant d’être relâché après qu’il fut déterminé par un procureur qu’aucune charge ne pouvait être retenue contre lui.

La vidéo de George Holliday dure au total neuf minutes et vingt secondes ; elle commence avec des images montrant King se jetant sur l’officier Powell puis l’intégralité du tabassage, le menottage, et ce qui se passe ensuite. Des extraits montrant la brutalité des policiers et leur acharnement seront repris par les chaînes de télévision du monde entier, provoquant une indignation générale.

Rodney King a été retrouvé mort au fond de sa piscine ce matin.

Paix à son âme!

Séverine. Martiniquaise de 25ans titulaire d'un baccalauréat littéraire et d'une licence en communication, elle est amoureuse des langues étrangères, de lecture, et passionnée par le Brésil. Elle blogue sur le quotidien des femmes noires de sa génération...
AUTEUR: c-verynn
c-verynn a publié 37 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de c-verynn | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

2 commentaires
Thomas legros
1 comment
Emmanuelle
1 comment
Connexion | Conçu par Neo |