Mise au point au sujet des articles polémiques sur les femmes noires, blanche, etc…

Bon, ça fais un moment que quelque-uns des articles de ce blog suscitent un regain d’intérêt (grace à la magie des réseaux sociaux). Les articles les plus controversés étant : les hommes noirs et les boudins femmes blanches, Les femmes africaines en quête du chevalier gros con blanc qui viendra les sortir de la misère, et les femmes noires qui devraient songer à faire une croix sur le mariage.

En tant qu’auteur de certains des articles en question et compte tenu du fait que je ne puis répondre individuellement à toutes les critiques, je vais tenter vite fait de répondre par un post à tous les commentaires (qui vont de la simple insulte à la réfutation argumentée de ce que j’avance).

J’avais déjà mené sur mon blog une analyse des conversations et des échanges sur internet. J’y décrivait déjà comment j’ai appris à classer les différents commentaires/réactions et choisir ceux qui valent la peine qu’on y réponde. Je ne vais pas refaire la même chose ici, mais juste apporter quelques précisions au regard des articles incriminés.

Alors, pour ceux et celles qui après avoir lu un ou deux articles ont cru me connaitre suffisamment pour me traiter de tous les noms d’oiseaux (allant du nègre frustré de pas pouvoir séduire une blanche au raciste primaire), je ne vais pas perdre mon temps à leur  répondre. Ils peuvent penser ce qu’ils veulent. Après tout, on est tous le con de quelqu’un. Donc si tout ce qu’ils ont à me reprocher c’est d’être un gros con, c’est tant mieux. 🙂

Ceux et celles qui critiquent le ton employé (allant du troll humoristique au donneur de leçons) méritent déjà un peu plus d’attention, bien que sois d’avis que le ton utilisé soit moins important que de savoir si ce que je raconte contient un fond de vérité ou pas. N’y a t’il pas de gars (ou de filles) qui profitent de la naiveté de quelques grosses connes ( ou gros cons) en manque ? La réaction suivante sera effectivement le démenti. « Oui mais ils/elles ne sont pas tous (toutes) comme ça », ou encore « oui mais moi je suis en couple lui/elle et c’est pas du tout comme tu le décris… ». Ma réponse à ça est que comme toujours, il n’y a pas de règle sans exception. Ce n’est pas parce que certains exemple vont à l’encontre des généralités que les généralités n’en sont pas. Ce n’est pas parce que je suis noir, immigré et cadre que je nierais le fait que le taux de chômage chez les noirs immigrés / descendant d’immigrés est généralement plus élevé que la moyenne et que les communes à forte population immigrée sont généralement moins agréables à vivre. Alors, si vous êtes une femme ou un homme d’origine africaine et ne vous reconnaissez pas dans ceux que j’ai décrit, c’est tant mieux pour vous. C’est tant mieux pour nous. Mais il n’empêche que vous devez vous poser des questions sur les autres qui vous entourent, les autres que vous côtoyez tous les jours au travail, dans les transport en commun, à l’école, etc. C’est tout le mérite de mes articles.

En attendant, Angazamag est une tribune ouverte justement pour ce type de discussions et n’importe qui a le droit d’ouvrir sa grandes gueule pour se faire entendre du monde entier. Même les gros cons comme moi. C’est là toute la beauté d’internet. 🙂

Neo

I'm just a African Entrepreneur, Economist & Businessman. My personal mission statement: build an empire, aspire to inspire, leave a legacy, and change the world.

54 pensées sur “Mise au point au sujet des articles polémiques sur les femmes noires, blanche, etc…

  • 11 mars 2014 à 9 h 25 min
    Permalink

    Trop de BlaBlack . com mes frères et soeurs

    Répondre
  • 30 avril 2014 à 17 h 06 min
    Permalink

    Avec tout ça, c’est à se demander si ce n’est pas toi le gros raciste !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *