À quoi pensent les hommes au lit?

Posté par le 28 avril 2012. inséré dans Sex & Love.

J’ai réussi à avoir le secret le mieux protégé du monde! Mesdames, asseyez-vous, cet article vous clouera (littéralement) sur place. On m’a longtemps fait croire que les hommes ne pensaient à rien d’autre que prendre du plaisir…C’est FAUX! Je pensais à tort que leur plaisir animal de nous posséder les empêchait d’utiliser leur cerveau! Pour moi, leur pensée s’arrêtait aux différentes positions et au plaisir, je me trompais, ils ont aussi d’autres préoccupations (toujours centrées autour du sexe tout de même).

J’ai réussi à ligoter un des leurs pour qu’il me livre ce secret et je vous avoue que ce ne fût pas chose facile.

Voici un condensé des différentes pensées qu’ils peuvent avoir pendant l’amour :

  1. Ne me fais pas mal avec tes dents (surtout n’écorchez pas l’engin ou Jules vous fera une réputation)

  2. Pourquoi tu ne mouilles pas?

  3. Tu ne te positionnes pas correctement…Fais un effort…Oui!comme ça!

  4. Je t’aime (oui, quand Jules est amoureux et que vous lui faîtes l’amour comme une déesse, il le pense)

  5. Aime t-elle ce que je lui fais ou simule t-elle? (Jules est soucieux de sa performance sexuelle, s’il devinait que vous simuliez, ce serait la fin!)

  6. Arrête de complexer, inutile de le cacher, j’aime ton ventre tel qu’il est (s’il est amoureux). S’il n’est pas amoureux, il lui importe peu que vous ayez un gros ventre,il s’en fiche! Et entre nous, je pense qu’il a dû le remarquer quand il vous draguait!

  7. Oh! Je viens! (Jules est tellement avide de plaisir, qu’il pensera à des choses rebutantes pour ne pas jouir rapidement. Jules a de nombreuses techniques pour ne pas éjaculer trop vite, au choix : le calcul mental, son chien, sa grand-mère…).

  8. Pourquoi es-tu si coincée, ça fait 3 mois quand même??!! (Détendez vous mesdames et soyez entreprenante)

  9. Hmm…Tu bouges comme Linda…Tiens, je devrais passer la voir demain! (Oh le goujat!)

  10. Hmm…Quelle belle paire de fesses! Ou variante : Quelle belle paire de seins!

  11. Cesse de faire la planche et bouge un peu! M**** (sérieusement, aucun homme n’aime ça)

  12. J’espère que je fais pas trop la grimace (Jules veut rester beau en toute circonstance)

  13. On va transpirer ce soir bébé, d’ailleurs j’ai un peu soif…

  14. Dis moi que tu aimes ça, crie, dis quelquechose (Faire l’amour en silence! Gros lol à celle qui a osé faire ça!)

  15. Oui! Bouge comme ça! Oh mon Dieu! Je viens!

  16. Et si, on tentait quelquechose d’un peu plus hard! Genre anal, branlette espagnole ou position plus compliquée…Avis aux amateurs! Jules est aventureux, en position mesdames!(Si vous ne vous sentez pas prête pour ce genre d’aventure, n’hésitez pas à dire non! Inutile de tout gâcher!)

  17. Tu m’as réveiller pour ça! Qu’est-ce que tu fais? (Jules m’a confié qu’on l’avait déjà réveillé pour faire l’amour mais que la demoiselle s’était contentée de faire la planche!LOL)

  18. Je t’ai fais mal, oh arrête! Je me suis même pas rendu compte!

  19. Aahh! T’es une petite chanceuse, un vrai Apollon, rien que pour toi! (T’as les chevilles qui enfle Jules)

Voilà! Vous savez tout mesdames, j’espère que vous avez bien rigolé! Ce sont les principales pensées de nos hommes au lit! Je risque ma vie pour ce secret mais je pense que ça en valait la peine!

En tout cas, j’ai bien ri!

Séverine. Martiniquaise de 25ans titulaire d'un baccalauréat littéraire et d'une licence en communication, elle est amoureuse des langues étrangères, de lecture, et passionnée par le Brésil. Elle blogue sur le quotidien des femmes noires de sa génération...
AUTEUR: c-verynn
c-verynn a publié 37 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de c-verynn | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

5 Commentaires pour “À quoi pensent les hommes au lit?”

  1. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    @c-verynn

    Bonjour,
    (ou Bonsoir )

    Dis-donc ! tu as fait fort ! tu peux dire merci à ton ami ! J’ai pu constater à quel point certaines pensées sont vraies, mais je n’aurai pas l’indécence de les commenter ! ( Rires ) .

    Toutefois, je dois avouer que les numéros 6 et 7 m’ont interpellé.

    – La question du complexe ( n. 6 ) qui peut gêner certaines femmes, reconnaissons-le, joue à la perfection les rabat-joie lors des ébats amoureux.

    J’ai toujours peine à comprendre pourquoi une femme, quoique infiniment désirable, puisse se focaliser- jusqu’à déprimer ! – sur une partie de son anatomie, soit-disant parce que ce serait disgracieux, moins jolie que le reste du corps.

    Tchouooo ! réveillez-vous, les filles ! Oubliez les publicités, le corps parfait n’existe pas !

    Ce que les publicitaires se gardent bien de vous dire, c’est que toutes les photos sont retouchées afin de donner l’illusion de la beauté parfaite !

    Et puis, franchement, le gars qui vous draguait n’avait pas les yeux dans ses poches, quand même ! S’il vous a choisie, c’est bien parce qu’une votre beauté, votre charme; en tout cas, votre potentiel de séduction a fait mouche, non ?

    -La pensée n. 7 renvoie aux techniques mises en oeuvre pour retarder l’orgasme, le point culminant du plaisir sexuel, ( à ne pas confondre avec la jouissance, nuance oblige ).

    c-verynn, je dirai que la plupart des hommes en ont expérimenté plusieurs, mais une chose est sûre, chacun en a une sur laquelle il compte particulièrement. ( Rires )

    N’oublions pas quand même qu’elles ne sont efficaces que lorsque le bol n’est
    pas plein ! ( Rires ). A moins de se faire aider chimiquement par l’utilisation de certains produits pharmaceutiques. Mais bon, là, c’est une autre histoire…qui peut même s’avérer dangereuse… Les gars, à bon entendeur…

    Ce que je peux dire au regard de mon expérience, c’est que le contrôle de la respiration ( inspiration lente et expiration lente ) demeure la meilleure technique naturelle, à condition de ne pas perdre son sang froid !

    J’ai ainsi compris pourquoi certains gars prennent des cours de yoga… ( rires ).

    Mais sur ce point, c-verynn, en toute franchise, j’ai compris une chose :

    ne pas hésitez-pas à dire stop ! – même s’il faut faire une petite pause – quand la dulcinée s’emballe et que l’on sent que l’on est à deux doigts de tout déballer !

    Sinon ? Eh bien, sinon on a plus qu’à assumer les conséquences désastreuses
    de l’absence de self-control… Et là, non…il vaut mieux ne pas y penser.
    (Mdrrr…).

    Bien à toi .

  2. c-verynn (17 Commentaires)

    Mon cher BoubalaJoe!
    Je trouve ça dommage que certaines femmes complexent à cause de leurs imperfections. Certains défauts sont mignons! Une femme qui s’accepte peut être 2 fois plus attirante qu’une femme mince! Acceptez-vous et le reste suivra!
    Salutations.

  3. Madongui (9 Commentaires)

    D’accord avec vous deux, et comme d’hab’ C-Verynn, je kiffe tes articles! Juste un petit commentaire sur les complexes.
    On ne le dira jamais assez: IL FAUT S’ACCEPTER. Mais le dire est une chose, l’admettre en est une autre. Les femmes complexées ne le sont pas toutes parce qu’elles s’identifient aux mannequins sur papier glacé, mais souvent parce qu’elles manquent de confiance en elles; leurs hommes ne les complimentent pas assez. Et si on ajoute à ça tous ceux qui « bavent » littéralement devant les corps de « déesses » de Beyonce ou je ne sais quelle J-Lo, c’est pas gagné!
    Alors messieurs, soyez gentils (mais francs): dites lui que sa petite (sur)charge pondérale n’est pas un problème. Une rondeur bien proportionnée est toujours mieux que rien du tout. Et enfin, trouvez l’astuce pour ne pas tout envoyer trop tôt! Il n’y a rien de plus frustrant pour une femme (C-Verynn ne me contredira pas je crois…) que d’être laissée sur sa faim… On n’atteint pas le nirvana en même temps, lol!

  4. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    @ Madongui

    Bonjour
    ( ou Bonsoir ) ,

    Je crois que tu as mis le doigt sur un point important lorsque tu affirmes que les complexes entretenus par certaines femmes découlent du fait que les hommes ne les complimentent pas assez.

    A mon sens, en ce qui concerne les Africaines, on peut se demander s’il ne s’agit pas là d’un problème culturel lié à la façon dont les femmes noires doivent être perçues et courtisées par les hommes.

    Un souvenir marquant me revient : des potes m’avaient affirmé en Afrique
    qu’il était mal vu de complimenter une femme de peur de passer pour un faiblard sentimental ! Je devais dès lors constamment surveiller mes paroles même quand je brûlais d’envie de m’émerveiller devant la beauté d’une fille !

    Moins j’en disais, mieux ça devait aller !

    Incroyable, hein ? Pourquoi alors s’étonner que des femmes, qu’elles soient noires ou non, ne développent pas des complexes lorsqu’elles ont baigné – et baignent – dans un environnement où les compliments ont été – et sont – aussi rares que l’eau dans le désert du Sahara ? Surtout lorsqu’il faut faire face aux matraquages publicitaires des diverses revues féminines vantant des canons de beauté trompeurs pour déclencher le plus rapidement possible une addiction aux produits cosmétiques.

    Peut-être qu’une des solutions efficaces se trouve – pour les hommes comme pour les femmes- du côté d’une éducation sexuelle rassurante auprès des aînés, qui permet notamment de brûler les étapes de l’auto-apprentissage par essais-erreurs souvent peu productifs et parfois traumatisants.

    Sur ce point, je crois que tu avais mentionné fort justement dans un de tes commentaires le rôle non négligeable, voire honorifique, joué en Afrique australe par la senga ou ( tante sexuelle ) qui apprend aux jeunes femmes les subtilités de l’art érotique et, probablement, je suppose, d’éviter de tomber dans le piège du manque de confiance aliénant et frustrant vis-a-vis des hommes.

    Bon, heureusement que que les humains ont un grand sens de l’adaptation .

    Bien à toi .

  5. KaledonN (4 Commentaires)

    merci, je connaissais certains points comme :
    – les gars n’aiment pas qu’on fasse l’étoile de mer,
    – ils n’aiment pas que l’on n’ose pas se lâcher à cause de nos complexes
    – ils se soucient toujours de savoir si on a pris du plaisir
    – ils ont peur qu’on égratine leur engin dans l’action de la fellation

    mais j’ai découvert d’autres trucs qui m’ont surprise : comme la technique de retardement, penser à quelque chose qui les rebute : )

    ils sont trop bien tes articles. bonne continuation.

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

No commenters found.
Connexion | Conçu par Neo |