Un jeune Kenyan de 13 ans invente un procédé ingénieux pour protéger le bétail des attaques de lions

Richard Turere avec le bétail de sa famille.

Un jeune Kenyan de 13 ans a réussi à protéger le bétail de sa famille grace à un procédé ingénieux à moindre coût et respectueux de l’environnement. Les terres de la famille de Richard sont situées à proximité du parc national de Nairobi, une région où les lions sont nombreux. Leurs animaux étaient devenus une proie facile pour ces prédateurs affamés. Un jour qu’il surveillait le troupeau, Richard a remarqué que les lions s’éloignaient quand on se promenait avec une lampe de poche allumée.

Une idée ingénieuse

C’est alors qu’une idée a germé dans son esprit. Richard a commencé à récupérer des ampoules LED qu’il a accroché à chaque poteau de l’enclos. Les ampoules sont reliées à une boîte en polypropylène avec des interrupteurs et à une vieille batterie de voiture qui fonctionne grâce à un panneau solaire. Et voilà comment est né le système d’éclairage automatisé by Richard.  Les lumières clignotent par intermittence, pour faire croire aux lions que quelqu’un se promène à proximité de l’enclos.

Le dessin de Richard pour illustrer son idée. 

Depuis qu’ils ont installés ce système d’éclairage automatisé, la famille de Richard n’a plus eu aucun problème avec les lions. Leur bétail est protégé chaque nuit grâce à ce procédé ingénieux.  Les fermes voisines ont elles aussi adopté ce système et depuis il n’y a plus de pertes d’animaux à déplorer dans la région.

En Afrique, les exploitations agricoles empiètent de plus en plus sur l’habitat naturel des animaux. D’un côté, les agriculteurs ont des pertes considérables de bétail et de l’autre, certains lions ou d’autres animaux sauvages sont tués pour protéger le bétail.

Avec la cohabitation hommes/animaux, la destruction de l’habitat naturel des animaux et le changement climatique, les scientifiques pensent que la race des lions sera éteinte ans 20 ans.

Richard a créé ce système d’éclairage alors qu’il n’est pas scolarisé et qu’il n’a pas accès à internet.  Son invention n’a coûté que 10 dollars. Comme quoi voilà encore la preuve (s’il en fallait une) que ce qui fait défaut à l’Afrique, ce ne sont pas les idées innovantes ni les inventeurs. Ce qui manque ce sont les capitaux, et les structures pour soutenir ces initiatives innovantes. Comme disait Neo dans un de ses articles, l’Afrique regorge de futur BIll Gates, Henry Ford, ou Mark zuckerberg. Tout ce qui lui manque, ce sont des écosystèmes permettant à ces génies d’éclore.

c-verynn

Séverine. Martiniquaise de 25ans titulaire d'un baccalauréat littéraire et d'une licence en communication, elle est amoureuse des langues étrangères, de lecture, et passionnée par le Brésil. Elle blogue sur le quotidien des femmes noires de sa génération...

2 pensées sur “Un jeune Kenyan de 13 ans invente un procédé ingénieux pour protéger le bétail des attaques de lions

  • 10 juin 2012 à 16 h 45 min
    Permalink

    Quel jeune homme ingénieux, et tout cela sans tuer les lions, préserver son environnement tout en vivant respectueusement n’est-ce pas ce qu’a toujours fait l’homme africain..Se défendre sans attaquer, c’est tout un art.

    Répondre
  • 10 juin 2012 à 17 h 04 min
    Permalink

    astucieux, économique et adapté à un réel besoin.
    bien joué Richard.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *