Thierry Dol, Retenu en otage au Niger depuis 555 jours

Posté par le 24 mars 2012. inséré dans A la Une, Afrique, News.

Thierry Dol

Thierry Dol, ingénieur martiniquais de 30 ans, salarié du groupe nucléaire Areva a été enlevé le 16 septembre 2010 à Arlit au Niger, sur le site d’extraction d’uranium avec six autres personnes. Ils ont été enlevé par Al-Quaïda, Maghreb islamique (Aqmi). Les ravisseurs réclament 90 millions d’euros pour la libération des otages. Les otages seraient retenus dans le nord-est du pays, dans une zone montagneuse du désert, adossée à l’Algérie.

Malgré la mise en garde d’Aqmi contre toute opération visant à libérer les otages, trois d’entre eux ont été  relâchés au début de l’année 2011 mais pas Thierry.

Fallait-il s’attendre à cet événement?

Thierry se sentait en danger. « Ces dernières semaines, malgré les gardes qui le suivaient constamment, il expliquait au téléphone qu’il ressentait une tension. C’était récent. Avant, il se sentait en sécurité« , rapporte sa mère, Marie-Jo.

Areva n’a pas su protéger ses employés et reconnaît qu’il y avait « sans doute eu un ensemble de complicités, de défaillances » lors de l’enlèvement. Le porte-parole du gouvernement nigérien affirmait qu’Areva avait choisi « il y a moins de deux mois » de confier la sécurité de son personnel à «  des agents privés non armés » plutôt qu’aux militaires de Niamey. Les informations et la liberté de circulation des preneurs d’otages ne peut s’expliquer que par des complicités locales.

Pourquoi Areva reste au Niger malgré les dangers?

Uniquement pour le profit! Areva tire plus d’un tiers de sa production mondiale au Niger depuis 1958, soit 3000 tonnes par an. Cette exploitation est  indispensable au numéro un mondial du nucléaire. L’uranium nigérien alimente un tiers des centrales françaises. Malgré les risques, l’entreprise n’a nullement l’intention de quitter le Niger.

Thierry, un homme ambitieux, passionné par l’Afrique

C’était un élève brillant. Après son bac, en 2000, il s’envole pour la métropole. Enchaîne l’Ecole spéciale des travaux publics de Paris et l’Ecole supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Cachan. « On s’est sacrifiés pour ses études, puis il a fait des prêts pour les terminer« , raconte Alex, son père. Depuis que leur fils unique a été enlevé, le monde s’est écroulé autour d’eux.

Thierry est marié avec une Burkinabée depuis 2007. Ils ont vécus leur premières années de mariage à distance. Lui est nommé au Niger et elle travaille au Canada. Il était censé finir sa mission une semaine après l’enlèvement.

Qu’en est-il aujourd’hui?

Une marche silencieuse a été organisée à l’occasion du 500ème jour de détention  de Thierry Dol le dimanche 29 Janvier à Fort-de-france. Cette marche était un cri de détresse au gouvernement qui reste inactif.

On espère que la France fera preuve de diligence dans les négociations avec les ravisseurs pour que Thierry nous revienne sain et sauf.

Pour soutenir Thierry : Page Facebook de Soutien

Vous pouvez aussi signer la pétition « Libérez Thierry Dol et les autres otages : Petition en ligne

Séverine. Martiniquaise de 25ans titulaire d'un baccalauréat littéraire et d'une licence en communication, elle est amoureuse des langues étrangères, de lecture, et passionnée par le Brésil. Elle blogue sur le quotidien des femmes noires de sa génération...
AUTEUR: c-verynn
c-verynn a publié 37 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de c-verynn | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

3 Commentaires pour “Thierry Dol, Retenu en otage au Niger depuis 555 jours”

  1. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    Si au moins les sociétés multinationales occidentales comme Areva ne se contentaient pas d’octroyer le minimum de profit au bénéfice des pays du tiers-monde qui les accueillent tout en s’attribuant la part du lion, elles bénéficieraient, à n’en pas douter,d’une cote de sympathie au sein de la population autochtone de nature à freiner les tentatives d’enlèvements des islamistes.
    Car ne nous leurrons pas, s’ils tirent avantage de complicités parmi les habitants du pays hôte, c’est en partie en raison de la piètre réputation de
    <> que les multinationales traînent comme un boulet de par le monde.
    Par Jésus-Christ, que Dieu te garde Thierry Dol, valeureux ingénieur !
    Puisses-tu être libéré le plus tôt possible !

  2. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    Supplément pour noter l’expression escamotée.

    La phrase se présente comme suit : c’est en partie en raison de la piètre
    réputation de semeuses d’ injustices que les multinationales traînent
    comme un boulet à travers le monde.

  3. BoubalaJoe (110 Commentaires)

    Franchement Areva ! 90 millions d’enros pour libérer un otage !
    Ne nous dites pas que c’est la mer à boire pour vous !

    Vous exploitez l’uranium au Niger depuis 1958 ! …1958 !

    1958 ? …

    …Nous sommes en 2012 ! et vous laissez un otage dans le désespoir sinon
    la désespérance ?

    Quand vous engagez vos ingénieurs, on imagine aisément que vous réalisez
    que leur expertise vous sera très utile.

    Alors, expliquez-nous, pourquoi en zone dangereuse, vous vous amusez à confier leur protection à des agents privés non-armés ?

    Et comment se fait-il qu’en cas d’enlèvement, un ingénieur de votre compagnie ne puisse plus subitement compter sur vous ?

    Quel message voulez-vous donc envoyer au monde entier ?

    Celui d’un employeur je-m’en-foutiste ?

    Celui d’un vampire qui tire le maximum de ses employés,
    et les rejette lorsqu’ils deviennent un tant soit peu gênants ?

    AREVA ! QUEL MONSTRE ETES VOUS DONC ?

    Ne pensez-vous donc pas à Thierry Dol ?

    Ne pensez-vous donc pas à la famille de Thierry Dol ?

    Ne pensez-vous donc pas aux affres de leur attente ?

    Par Jésus-Christ,
    Thierry Dol,
    valeureux ingénieur,
    que le Seigneur Dieu Tout-Puissant
    intervienne pour que tu sois libéré
    et que tu retrouves l’amour et
    la joie des tiens.

    Amen.

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

Pfff
3 commentaires
Jean
1 comment
1 comment
Cusmar
1 comment
Connexion | Conçu par Neo |