Que penser de KONY 2012?

Vous avez certainement entendu parler de la campagne KONY 2012 qui affole les réseaux sociaux depuis 2 semaines (si vous êtes passé à côté, vous trouverez le film à la fin de cet article). Et depuis le lancement de cette campagne, les avis sont partagés sur son bien fondé, ou plutôt les conséquences qu’une telle campagne aura sur la situation actuelle. Laissez moi vous détailler mon point de vue…
D’abord j’aimerais dire qu’il est beaucoup plus facile de critiquer quelque chose que de reconnaitre que ce quelque chose est différent et bénéfique. Une phrase un peu bateau je l’admet, mais vous comprendrez vite pourquoi. C’est d’ailleurs ce que tente de faire l’organisation Invisible Children avec cette campagne.

Pour être honnête avec vous, je ne connaissais pas du tout l’histoire de ce Kony. Et il en est de même pour cette campagne qui ne me parlait pas vraiment, jusqu’à ce que je tombe sur un tweet critiquant cette campagne. Je me suis alors penché sur le sujet. En gros cette personne disait que quiconque se souciait de KONY 2012 aujourd’hui était hypocrite et mal informé, tant il y avait de causes à défendre en Afrique. En y réfléchissant bien, je dois avouer que cela est assez juste, mais totalement à coté de la plaque.

Pour ma part j’ai entendu parler de cette campagne la semaine dernière sur Twitter. Et je vais encore être honnête, j’ai cru au départ qu’il s’agissait soit d’un nouveau politicien américain ou d’un nouveau rappeur à la mode. Mais à force de voir des tweets défilé sur ma Timeline, j’ai regardé de quoi il s’agissait. Et c’est seulement après avoir lu le tweet critiquant la campagne que j’ai regardé la vidéo en entier (27 minutes quand même!). Je me disais en la visionnant, « Encore une ONG qui veut attirer l’attention sur une cause, patati patata… ». Bref.


Mais oublions la cause une minute et parlons un peu de la stratégie employée. Je la trouve simplement exceptionnelle. A l’ère des réseaux sociaux, Invisible Children a crée une vidéo retraçant l’histoire d’un mouvement humanitaire, de sa conception à son exécution. Et c’est plutôt impressionnant je trouve. L’ONG a su tirer profit d’un phénomène de société : la vidéo virale. Elle a si bien su utilisé cette technique pour faire passer son message que des politiques (sénateurs), des chanteurs et des sportifs se sont mobilisés et soutiennent les actions de Invisible Children. Je parlais en début d’article de « critique » et de « faire la différence ». Et bien c’est comme ça que vous faites la différence. Je suis vraiment impressionné par le dévouement qu’il a fallu pour être à la fois patient et déterminé afin de mener ce projet à bout. Et la méthode utilisé pour créer une sorte de propagande afin que le nom de ce criminel de guerre tombe presque dans le language commun est très inspirante. Ma première réaction fut d’ailleurs de comparer KONY 2012 à… Vous me suivez? Oui, oui nous sommes en plein période électorale 😉

Mais je ne vous ai pas présenté le bonhomme. Joseph Kony de son vrai nom, est un des leaders de la « Uganda’s Lord’s Resistance Army » (la rebellion ougandaise quoi). En 27 minutes de vidéo, on ne peut pas saisir la complexité des crimes contre l’humanité qu’a commit cette homme. Mais vous avez certainement vu des films de guerre, donc vous pouvez imaginer : génocide, enlèvement d’enfants, viol, enfants soldats, trafic d’armes, torture… Au final, cette vidéo a permis de créé une conscience collective puisque elle a fait plus de 70 millions de vues sur YouTube.

Evidemment, cela fait polémique. C’est un peu logique aujourd’hui. Le buzz attire forcément la polémique. Mais la question principale qui revient souvent est : N’est-ce pas trop tard?

Certains disent que Kony n’est pas plus dangereux qu’il y a 10 ans. Et ils ont certainement raison. Mais cet homme figure toujours sur la liste des criminels de guerre de la CPI. D’autres disent que cette vidéo fait plus de mal que de bien en mettant Kony en tête d’affiche. Maintenant les américains et les ougandais le recherchent et cela va le pousser à se cacher d’avantages. D’autres encore disent que l’ONG n’est pas très claire et transparente dans son fonctionnement, d’autres, que la vidéo ne cible pas le vrai problème. Enfin certains se demandent pourquoi est-ce que l’on s’en soucie aujourd’hui. Bref, des critiques, des critiques et encore des critiques.

Moi je pense que cette initiative est à saluer. Cette vidéo, bien qu’imparfaite, permet de s’informer et de prendre conscience. Un discours n’atteint que ceux qui sont informés. Qui savait qui était Joseph Kony? Aujourd’hui on peut dire que plus de 100 millions de personnes en plus le savent.

En version sous titrée :

Et c’est bien de ça dont il s’agit. Mobiliser une conscience collective. C’est la seul façon de faire bouger les choses. L’histoire a ses exemples que je ne ferais que citer : Apartheid, Droits civiques,…

Je pense que la plupart des critiques portés à l’encontre de KONY 2012 n’ont pas lieu d’être. Invisible Children a trouvé une cible et un moyen de mobilisé les consciences, ou en tout cas de permettre de prêter attention à une cause.

Et vous, que pensez-vous de cette campagne? Et le débat qui en suit?

PYH

Entrepreneur et blogger sur www.pyhouessou.com. Je blog sur tout et n'importe quoi, entrepreneuriat, musique, société et pleins d'autres sujets. Je travaille également sur plusieurs projets et idées que je rassemblerai un jour sur une même page. En attendant, il y a mon blog, Angazamag et c'est déjà pas mal.

Une pensée sur “Que penser de KONY 2012?

  • 14 mars 2012 à 8 h 19 min
    Permalink

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.

    Moi plus je ne connaissait que vaguement KONY jusqu’à il ya une dizaine de jours. On peux reprocher à Invisible Children sa gestion financière, ou sa définition des priorités, mais on ne peut pas lui reprocher sa stratégie de com.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *