Ola Orekunrin, la plus jeune médecin d’Angleterre crée le premier service d’ambulance aérienne au Nigéria

Ola Orekunrin est d’origine nigériane, elle est née et a fait ses études en Angleterre. Diplômée de de la faculté de médecine de l’université de York à 21 ans, elle devenait il y a quelques années le plus jeune médecin du Royaume Uni.

Elle a été élevée par des parents adoptifs blancs et est allé dans une école primaire dirigée par des religieuses catholiques. Elle a toujours obtenu de bons résultats scolaire.

C’est aujourd’hui, à 26 ans, qu’elle décide de fonder le premier service d’ambulance aérienne en Afrique de l’Ouest : les Flying Doctors. Elle s’est décidée à ouvrir son entreprise après que sa soeur cadette soit décédée parce qu’il n’y avait pas d’ambulance aérienne pour la prendre en charge rapidement. Elle a renoncé à une carrière prometteuse pour partir s’installer au Nigéria. Comme elle le dis elle même :

« J’ai quitté mon poste, dit adieu à mes aspirations à  occuper le poste de président de la British Medical Association, j’ai vendu ma voiture et ma maison, et j’ai acheté un billet aller-simple pour Lagos. »

Créer cette entreprise n’a pas été facile.

« J’ai essuyé plusieurs refus. Parfois, je faisais de longues files d’attente pour qu’on me dise au final de revenir le lendemain. Une fois sur le chemin de Ondo, on m’a dépouillé de toutes mes affaires, j’ai eu si peur pour ma vie et celle de mon compagnon. »

« Quelqu’un a proposé de créer un service d’ambulance aérienne en 1960 pour le Nigéria mais rien n’a été fait.  J’étais déterminé à améliorer le système de santé au Nigéria. J’ai fait beaucoup de recherches là dessus. » disait-elle dans une récente interview.

Lorsqu’on lui a demandé si  les nigérians avec un faible revenu pouvaient bénéficier de son service, elle a déclaré : « J’espère que les autres états africains mettront en place ce service pour tous! Je sais que le Nigéria commence à prendre la réforme de santé plus au sérieux, on n’en est qu’au début, je suis remplie d’espoir! ».

Voilà le type d’initiatives qui pourraient motiver les africains à retourner bâtir le continent.

Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans son entreprise.

 

c-verynn

Séverine. Martiniquaise de 25ans titulaire d'un baccalauréat littéraire et d'une licence en communication, elle est amoureuse des langues étrangères, de lecture, et passionnée par le Brésil. Elle blogue sur le quotidien des femmes noires de sa génération...

4 pensées sur “Ola Orekunrin, la plus jeune médecin d’Angleterre crée le premier service d’ambulance aérienne au Nigéria

  • 29 mai 2012 à 22 h 02 min
    Permalink

    Magnifique, c’est une excellente initiative.

    Répondre
  • 30 mai 2012 à 6 h 39 min
    Permalink

    Bonjour
    (ou Bonsoir ),

    Bravo ! Ola Orekunrin ! Cela m’a fait penser au SAMU ( Service d’ Aide Médical d’ Urgence ) aérien qui existe en France .

    Mais c’est tout de même incroyable qu’il ait fallu attendre 2012 et le dynamisme entrepreneurial du médecin Ola Orekunrin pour qu’il existe enfin un service d’ambulance aérienne au Nigéria !

    Pourtant, un service d’ambulance aérienne paraît tellement aller de soi !

    Rendez-vous compte ! La création d’un tel service avait déjà été proposée en 1960 au Nigéria, qui ne passe pas pour être un pays pauvre !

    J’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi la plupart des dirigeants africains se complaisent tant dans le surplacisme, l’inconscience et le je-m’en-foutisme où ils se sont embourbés.

    A croire qu’une fois au pouvoir, ils perdent complètement la notion du sens des responsabilités !

    En ce sens, Lord Acton dit que le pouvoir corrompt; et le pouvoir absolu
    corrompt absolument .

    Bien à vous .

    Répondre
  • 4 juin 2012 à 20 h 29 min
    Permalink

    Tout simplement magnifique, cette jeune femme symbolise – je l’espère – cette jeunesse née en Europe qui n’aspire qu’à une chose bâtir en Afrique..

    Au vu de son parcours, le fait qu’elle ait été adoptée rend son histoire encore plus fascinante tout cela s’ajoutant à un parcours scolaire sans faute..

    Je ne puis qu’être malheureusement d’accord avec BoubalaJoe, les dirigeants africains ont perdu la tête, s’enlisant inéluctablement dans cet état ataraxique qui ne paraît que croître avec l’odeur de l’argent..

    Répondre
  • 17 juillet 2012 à 18 h 22 min
    Permalink

    Bien, je voit que l’Afrique monte à des endroits, mais il faut que nous la diaspora d’origine Africaine (Antillais, Sud-Américains, Afro-Américains et Africains) puissions faire de même en retournant sur le continent.
    Ce qui est bien avec l’Afrique, c’est que toute idée d’entreprenariat servira à l’Afrique car tout est bien venue pour dévelopée l’Afrique.

    Je croit que quand on obtient de bon diplômes et qu’on est noir, au lieu de chercher un travail, il faut retourner sur l’Afrique et apprendre à penser que les diplômes ne servent qu’aux projets d’entreprenariat plutôt que la recherche d’emploi.
    Il faut crée encore, et vite! La Chine flair déjà l’Afrique alors faisons vite.
    Et il faut qu’on apprenne à nos enfents que l’entrepenariat et des études longues permettent déjà d’avancer à 50%dans sa vie professionelle et que l’apogée ce trouve en Afrique.

    Vous savez bientôt (j’en suis certain) il y aura un génocide des noirs dans le monde, plus l’on monte socialement et plus l’Afrique ce développe en quelque sorte, mais plus aussi cela énerve ceux qui ont toujours fait en sorte de garder l’Afrique lesse.

    Bon article, Africa proud.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *