Making-of : Angazamag, 9 mois plus tard…le bilan

Posté par le 22 décembre 2011. inséré dans A la Une, Blogs, Entrepreneurs, News.

Il y a exactement neuf mois, naissait l’idée d’Angazamag.com.

L’idée de départ était simple : devenir une plateforme d’échanges sur les principales thématiques intéressant les jeunes générations noir(e)s aussi bien d’Afrique que d’Europe et d’Amérique. Etant moi même africain et bloggeur, la principale motivation derrière ce projet était de séparer les thématiques noires et africaines (que j’avais à coeur d’aborder) de la ligne éditoriale de mon blog perso qui lui est plutôt orienté « entrepreneur ». Ainsi, après une rapide ébauche de plan et un brainstorming avec quelques amis, l’idée d’un blog collaboratif était né. Neuf mois plus tard, où en sommes nous? On s’est dit qu’il  était temps de faire un petit bilan, la transparence faisant partie d’une de nos valeurs fondatrices.

La petite histoire…

Voici comment est né Angazamag :

1. J’avais l’idée en tête depuis longtemps. Mais elle était restée dans les cartons faute de temps et de motivation. (une idée n’a aucune valeur réelle tant qu’elle n’existe que sur le papier).

2. J’ai muri l’idée petite à petit, plus fait un business plan succinct que j’ai publié sur internet.

3. J’ai contacté des potentiels contributeurs et leur ai envoyé le business plan accompagné d’un pitch de l’idée.

4. J’ai eu quelques retours, et des échanges intéressants avec des gens qui avaient très intéréssés par l’idée.

4. Avec un petit groupe de motivés (quatre au total), on a créé un groupe (fermé) de réflexion sur facebook pour échanger nos idées. C’est de ce groupe qu’est né le choix du nom de domaine angazamag, du theme WordPress.

5. Avec l’aide d’un copain geek à ses heures perdues, le reste a été fait : création du site, ajout des 1er articles (issus des archives de mon 1er blog).

Premiers mois, premières leçons…

Ce serait être de mauvaise foi de prétendre que ce fut chose aisé.

Rien que pour le coté « technique ». Le choix du nom de domaine, le choix, l’installation et la personnalisation du thème WordPress (il fallait plonger un peu dans du code pour personnaliser le thème…). Bref, comme tout entrepreneur du web le sait, créer et entretenir un site web demande beaucoup de travail, et des compétences diverses. On ne compte plus les heures passées à coder, écrire des articles, modérer les interventions, promouvoir le site, etc.

Le plus dur dans un projet de ce type  a été essentiellement de faire participer les autres rédacteurs, surtout au début où ils n’ont encore rien à y gagner. Donc  la première étape fut aussi la plus difficile : trouver des contributeurs réguliers afin d’atteindre une taille critique.

D’ailleurs certains après avoir manifesté un enthousiasme, on par la suite « abandonné » le projet…avant même sa naissance.

Après l’appel à contributions, il y a eu plusieurs types de réponses :

– il y a ceux qui ne comprennent pas l’intérêt du truc et sont indifférents (inutile de tenter de les convaincre)

– ceux qui comprennent mais n’ont pas le temps de contribuer car ayant déjà leurs propres projets (les plus nombreux)

– ceux qui s’engagent à contribuer, mais ensuite disparaissent ou changent d’avis plus tard pour diverses raisons (et il y en a plus qu’on ne le croit).

Au final, c’est pas si mal. Car malgré tout, cette aventure nous a permis de faire des rencontres extraordinaires. J’ai pu rencontrer, et échanger avec beaucoup de bloggeurs et d’entrepreneur talentueux, qui m’ont élargi ma vision et appris pas mal de choses. Je dirais que c’est le plus gros bénéfice de ce blog à l’heure actuelle : l’enrichissement de mon réseau relationnel.

Sur le plan statistique, Angazamag a produit en neuf mois près de 140 articles, et un peu plus de 1000 commentaires. Tous les articles ont été rédigés par 5 contributeurs (réguliers et occasionnels).

Avec une moyenne de 15 000 visites uniques mensuelles, le site génère seulement une trentaine d’euros chaque mois de revenus publicitaires. Ce qui reste insignifiant, et normal! Etant donné que nous n’avons effectué aucune démarche marketing jusqu’ici. Pour le moment donc, on s’est contenté de produire du contenu, d’améliorer le site et de construire la communauté. Le plus important reste la qualité du contenu, et la croissance du lectorat. La monétisation viendra plus tard…peut être.

Et maintenant ?

Plusieurs business models sont dans les cartons, et l’année 2012 sera celle du passage à la vitesse supérieure. Un espace forum est actuellement en cours de conception, et verra probablement le jour en janvier. Et aussi, l’idée d’une plateforme de blogs suit son cours. Vous pourrez donc bientôt créer gratuitement vos propres blogs du genre monblog.angazamag.com (comme sur blogspot ou wordpress) et le personnaliser à votre manière.  Par ailleurs, nous sommes toujours à la recherche de bloggeurs passionnés par les thématiques afro, pour contribuer à l’aventure angazamag. Une fois le palier de 50 000 visiteurs uniques mensuels franchis, la régie publicitaire angazamag verra le jour et  un système de rémunération des bloggeurs sera mis en place. Car nous somme conscient que produire du contenu de qualité demande du talent, et le talent a un coût.

Je terminerais donc en disant merci à nos contributeurs et lecteurs, et restons connectés!

Bonnes fêtes de fin d’année!

I'm just a African Entrepreneur, Economist & Businessman. My personal mission statement: build an empire, aspire to inspire, leave a legacy, and change the world.
AUTEUR: Neo
Neo a publié 145 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de Neo | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

2 Commentaires pour “Making-of : Angazamag, 9 mois plus tard…le bilan”

  1. gina la cap's (15 Commentaires)

    Je souhaite un joyeux noêl et une belle fin d’année à l’équipe d’angazamag et ses lecteurs. (Ceci étant, certains d’entre vous sont certainement musulmans et ne célèbrent donc pas Noêl, gardez mes voeux quand même, ça peut servir..)

    😉

    2012 annonce déja de beaux fruits : l’idée de créer une plate-forme de blog dédiée et un forum est superbe. Je pense déja aux élucubrations que je vais pouvoir vous infliger. Ah ! Ah !

    Par contre, je constate qu’il n’y a pas d’antillais dans votre équipe. Dommage …

  2. Neo (110 Commentaires)

    Merci Gina,

    On fait de notre mieux. L’absence d’antillais est effectivement regrettable. Pourtant ils représentent plus d’un quart de notre lectorat d’après le sondage sur la sidebar. Espérons que l’équipe s’agrandira en 2012. 😉

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

No commenters found.
Connexion | Conçu par Neo |