Bertin Nahum, classé quatrième entrepreneur le plus révolutionnaire au monde derrière Steve Jobs, Mark Zuckerberg et James Cameron

Posté par le 24 octobre 2012. inséré dans A la Une, Entrepreneurs, High-tech, News.

Bertin Nahum, élu parmi les entrepreneurs high-tech les plus innovants grâce à son invention « Rosa », un robot destiné à assister les neurochirurgiens.

Le magazine scientifique canadien Discovery Series vient de publier son classement des « entrepreneurs high-tech les plus révolutionnaires ». Steve Jobs arrive en tête, suivi par Mark Zuckerberg puis James Cameron et puis, surprise, un français d’origine africaine, décroche la 4ème place !

Bertin Nahum, patron de Medtech, une PME montpelliéraine, vient d’être classé quatrième entrepreneur le plus plus révolutionnaire au monde.

Bertin Nahum a créé la société Medtech, spécialisée dans la robotique chirurgicale, en 2002 à Montpellier. C’est à son invention « Rosa », sorte de « GPS du chirurgien » conçu pour fiabiliser et sécuriser l’intervention chirurgicale qu’il doit cette notoriété soudaine. De l’avis de son inventeur, ce robot rend « l’acte chirurgical plus fiable, plus répétable et non aléatoire » et conforte la position de leader de Medtech. Ce dispositif d’assistance des gestes neurochirurgicaux équipe quatorze établissements médicaux de pointe, notament en France, aux USA et au Canada. C’est d’ailleurs grâce au témoignage d’un chirurgien de Montréal ayant témoigné de l’utilisation du robot « rosa » lors de l’opération du cerveau d’une de ses patientes que Bertin Nahum se fait connaitre outre-atlantique. Cette prouesse chirurgicale sera remarquée et saluée par la communauté scientifique canadienne, et c’est ainsi que Bertin Namum sera contacté par Discovery Series.

Le classement de Discovery Series distingue les entrepreneurs qui : pensent au-delà de ce que la plupart des personnes considèrent possible ; amènent une innovation révolutionnaire ; créent des innovations qui améliorent la vie des gens et qui modifient la façon de voir ou faire les choses ; et surmontent les défis pour réaliser le succès de leur innovation. Dans le classement, on retrouve par exemple le Chinois Robin Li (7e ), fondateur du moteur de recherches Baidu (équivalent chinois de Google), ou encore Paul Hawkins (9 e ), l’inventeur du Hawk-Eye, un calculateur de trajectoire de balles de tennis, cricket et autres sports.

D’origine béninoise, Bertin Nahum est né au Sénégal et a grandi en France. C’est lors de ses études à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA Lyon, France) que son projet mûrit: «En fin de cursus, j’ai participé à la conception d’un logiciel capable de détecter automatiquement des lésions crâniennes à partir de scanners. Ce sentiment d’utilité m’a donné envie de consacrer ma carrière aux patients, mais du côté des techniciens, à travers la création de robots susceptibles d’accompagner les chirurgiens dans leurs opérations».

Une quinzaine d’hôpitaux équipés

En 2002, il crée Medtech  et se lance dans le développement d’un robot de la chirurgie du genou. Repéré par une grosse société américaine de chirurgie orthopédique, il revend son portefeuille de brevets à Zimmer, ce qui lui permet d’investir dans le projet Rosa.

La première machine est commercialisée en 2009. Depuis une quinzaine d’hôpitaux dans le monde en sont équipés. «On a des machines en Italie, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada mais aussi en Chine et bientôt au Japon et au Moyen Orient», détaille le chef d’entreprise.

Des difficultés à être reconnu en France

«Ce classement est important car c’est enfin une forme de reconnaissance, réalise-t-il. Comme beaucoup d’entreprises innovantes, nous avons eu beaucoup de mal à être reconnu en France et à être pris au sérieux. Bien souvent, il faut passer par l’étranger pour convaincre la France». Grenoble, Nantes, Strasbourg, Paris…Au total, sept CHU français utilisent le robot Rosa, qui coûte 300.000 euros. Si le marché français n’a pas été facile à pénétrer, Bertin Nahum ne se décourage pas, au contraire, il compte développer le même type de robot pour la chirurgie de la colonne vertébrale, toujours dans une «optique internationale».

Aujourd’hui, il emploie 20 salariés et réalise deux millions d’euros de chiffre d’affaires.

I'm just a African Entrepreneur, Economist & Businessman. My personal mission statement: build an empire, aspire to inspire, leave a legacy, and change the world.
AUTEUR: Neo
Neo a publié 145 articles sur Angazamag. Voir tous ses articles.
Le profil de Neo | Son blog | Twitter | Facebook

Abonnez-vous et Recevez chaque nouvel article par mail!

Répondre

Déjà membre? Se connecter avant de commenter.

Pas encore membre? Pourquoi ne pas vous inscrire afin de vous joindre à d'autres et mieux participer aux discussions sur AngazaMag (facultatif).

Rejoignez la communauté Angazamag

Participez à l’aventure Angazamag

Les mieux notés

Galerie photo

Videos

TOP CONTRIBUTEURS CE MOIS

2 commentaires
Thomas legros
1 comment
Emmanuelle
1 comment
Connexion | Conçu par Neo |